Lekoumou (Sibiti)


Lekoumou (Sibiti)
Jeudi 24 Juillet 2014 - 15:14

Avec 115.000 habitants, pour une superficie avoisinant 2.900 km2, le département de la Lékoumou qui accueillera la fête nationale de l’indépendance le 15 août prochain, a sur le plan sanitaire, sa spécificité sinon ses maux. Dans cet entretien, le directeur départemental de la santé, le docteur Jean Raoul Chocolat, revient sur ce sujet

Réparti en deux Circonscriptions socio-sanitaires (CSS), notamment celle de Sibiti qui couvre les districts administratifs de Sibiti, Komono et Mayéyé, et la CSS de Zanaga qui couvre les districts de Bambama et de Zanaga, le département de la Lékoumou présente, selon le docteur Jean Raoul Chocolat, trois problèmes importants. Il s’agit notamment de la grande prévalence du VIH, de la malnutrition chronique et de la pauvreté.

« Nous avons la grande prévalence du VIH (4,8%) ; 42,6 % des enfants de la Lékoumou présentent les ... Lire la suite


Lekoumou (Sibiti)
Jeudi 24 Juillet 2014 - 13:07

Le Collectif Sibiti 2014 conduira des Congolais de l’étranger à aller vivre les festivités de la municipalisation accélérée dans le chef-lieu du département de la Lékoumou. Corine Marteau présente un état des lieux

Les Dépêches de Brazzaville (LDB) : Les festivités du 54e anniversaire de l’indépendance auront lieu dans moins d’un mois. Le Collectif Sibiti 2014 est-il prêt ?

Corine Marteau (CM) : C’est un honneur d’être à la tête du comité de pilotage du collectif des enfants et des amis du Congo désireux de se joindre aux efforts des autorités, institutions et populations congolaises pour revivre des instants d’unité nationale. En fonction de nos ressources, nous avons tenu des réunions de concertation entre membres. En appui de nos efforts, nous avons noué un partenariat avec l’ONG Rocar-Dial présidée par Stella Mensah Sassou N’Guesso. Les ... Lire la suite


Lekoumou (Sibiti)
Mardi 22 Juillet 2014 - 18:28

Le chef-lieu du département de la Lékoumou accueillera le 15 août prochain la fête nationale de l’indépendance du Congo, couplée avec la politique tournante de la municipalisation accélérée. À trois semaines de ce grand rendez-vous, jetons un regard sur les grands défis qui attendent la ville de Sibiti

Dans quelques jours les délégations convergeront vers la capitale du département de la Lékoumou, Sibiti, où se dérouleront les festivités marquant le 54e anniversaire de l’indépendance du Congo. À quelques semaines de la fête, la localité semble tenir son pari : celui de bien organiser l’événement à l’image des projets retenus dans le cadre de la municipalisation accélérée qui s’exécutent normalement. Le premier chantier qui suscite la curiosité des visiteurs est, sans nul doute, le boulevard Denis-Sassou-N’Guesso, qui abritera le défilé ... Lire la suite


Lekoumou (Sibiti)
Lundi 21 Juillet 2014 - 17:00

L’initiative est du ministre de la Jeunesse et de l’Éducation civique, Anatole Collinet Makosso, qui a réuni ces jeunes venus de France, du Gabon, du Cameroun et des douze départements du Congo, à l’occasion de la première édition du chantier international de la jeunesse

Près d’une centaine de jeunes volontaires participent depuis le 19 juillet aux activités et travaux concernant la municipalisation accélérée du département de la Lékoumou, couplée avec la fête du 54e anniversaire de l’indépendance du Congo, prévue le 15 août prochain à Sibiti. Ces jeunes volontaires congolais et étrangers participeront, pendant six semaines, à la construction du mur de clôture de la Maison de la jeunesse et de la citoyenneté de la Lékoumou et contribueront à l’assainissement de la ville de Sibiti. Ils s’attèleront également au volontariat et au bénévolat, ... Lire la suite


Lekoumou (Sibiti)
Samedi 5 Juillet 2014 - 12:30

Après un essai jugé concluant, le ministère de l’Équipement et des travaux publics a lancé, dans le département de la Lékoumou, les travaux d’aménagement et de revêtement des routes en terre à base d’un produit stabilisant, Probase, d’origine malaisienne

L’axe Mapati-Komono-Yaya-Mossendjo qui relie le département de la Lékoumou à celui du Niari, sur une distance d’environ 160 km, a constitué la première phase de cette innovation. 

Le choix de ce produit, en remplacement de la latérite, fait partie des solutions que ce ministère veut apporter pour rendre plus durable les routes nationales, départementales et autres pistes agricoles en construction. Objectif : réduire les coûts, soit 90% moins cher que le goudron. 

L’avantage du Probase, a précisé le ministre des Travaux publics réside sur l'absence de combustion car le tout se fait à ... Lire la suite


Lekoumou (Sibiti)
Vendredi 13 Juin 2014 - 17:55

Située au sud-est de Brazzaville, au cœur d’une abondante végétation, la ville de Sibiti, chef-lieu du département de la Lekoumou, accueille cette année le défilé marquant le cinquante-quatrième anniversaire de l’indépendance du Congo couplé avec la municipalisation accélérée

Avant l’événement, la ville s’est transformée en chantier géant : édifices publics et infrastructures y poussent comme des champignons. D’un coin de la ville à l'autre, le vacarme des engins et des marteaux se mêle au bruit des bars et autres lieux de loisirs.

Dans la poussière jaunâtre de la latérite de cette ville de chasseurs et d’agriculteurs, ouvriers chinois et congolais s’emploient à bâtir une infrastructure publique. Les jeunes ont abandonné les autres activités pour rejoindre les chantiers ouverts pour la circonstance.

Sur le boulevard où va se dérouler le ... Lire la suite


Lekoumou (Sibiti)
Jeudi 12 Juin 2014 - 14:17

À la faveur de la célébration de la 23e Journée de la concorde et de la réconciliation nationales, le 10 juin à Sibiti, dans la Lekoumou, les acteurs politiques et de la société civile ont échangé sur le rôle et l’importance de la paix, de la démocratie et de la réconciliation nationale comme leviers du développement

Le secrétaire permanent du comité de suivi de la Convention pour la paix et la reconstruction du Congo, Marius Mouambenga, chargé de développer le thème principal, a souligné que les efforts des acteurs politiques et de la société civile, après les conflits armés que le Congo a connus, consistaient à promouvoir les vertus de non-violence et de paix. Les différends politiques, a-t-il renchéri, devraient se résoudre par le dialogue.

Il a mis à profit cette occasion pour rappeler les moments sombres qu’avait connus le Congo dans les années ... Lire la suite

Pages