Pointe-Noire (Pointe-Noire)


Pointe-Noire (Pointe-Noire)
Jeudi 21 Décembre 2017 - 13:01

Deux semaines après la tenue du symposium organisé par le Groupe de réflexion contre les violences fondées sur le genre, en rapport avec la commémoration des seize jours d’activisme contre les violences faites aux femmes, la présidente de ce groupe,  Jessica Mamoni Goma, a accordé une interview  à notre rédaction pour souligner d’une part, le but visé par son association et d’autre part, relever la quintessence de cette activité.

Les Dépêches de Brazzaville (L.D.B.) : Madame la présidente, quelle est la nature de votre association et quels sont les objectifs visés par celle-ci ?

Jessica Mamoni Goma (J.M.G.) : Le Groupe de réflexion contre les violences fondées sur le genre est une association à but non lucratif, œuvrant pour la promotion des droits de la femme et de la jeune fille prioritairement. Mais cela ne nous empêche pas aussi d’aborder des ... Lire la suite


Pointe-Noire (Pointe-Noire)
Mercredi 20 Décembre 2017 - 17:36

Le directeur départemental des Sports et de l’éducation physique de Pointe-Noire a évoqué, au cours de l'interview accordée à notre rédaction, les problèmes majeurs qui minent le sport dans la ville océane. Son département compte vingt-quatre ligues dont une quinzaine vient de restructurer les instances dirigeantes.

 Les Dépêches de Brazzaville (L.D.B.): Monsieur le directeur départemental des Sports, vous gérez un grand département considéré comme le creuset du sport au Congo,  avez-vous des ligues à problème ?

Joseph Biangou Ndinga (J.B.N.) : Au niveau de Pointe-Noire, nous avons vingt-quatre ligues dont deux à problème, notamment les ligues de cyclisme et de taekwondo. Au cyclisme, il s’agit d’un problème d’humeur entre certains cyclistes et le président régulièrement élu. Malheureusement, le président de la fédération s’est laissé ... Lire la suite


Pointe-Noire (Pointe-Noire)
Mercredi 20 Décembre 2017 - 17:45

Dans un espace empreint d’histoire vivante, les visiteurs admirent le savoir-faire des artistes ponténégrins rimant entre tradition et modernité. 

L'exposition-vente à travers laquelle les artistes présentent leur génie prendra fin le 23 décembre.  Les amoureux des arts découvrent des créations de haute qualité dans un décor agréable et dans une  ambiance sympathique.

L’occasion est aussi offerte aux amateurs d'apprécier le talent des artistes nationaux et de se procurer quelques œuvres de sculpture, mais aussi des tableaux, bijoux, pots, coffrets et bien d’autres objets.

À travers cette exposition-vente, de nombreux Ponténégrins ont pu se rendre compte, en un seul évènement, le monde infini d'oeuvres d’art, des créations réalisées avec passion et finesse.

Notons que cette activité permet non seulement aux Ponténégrins de rencontrer des artistes ... Lire la suite


Pointe-Noire (Pointe-Noire)
Mercredi 20 Décembre 2017 - 15:58

À quelques jours de la célébration de la fête de Noël, le 25 décembre, de nombreux parents sont préoccupés car à cause de la situation économique du pays, ils n'ont pas encore acheté de jouets à offrir aux enfants. 

Le 20 décembre à Pointe-Noire, dans un bus qui faisait la ligne 3, une causerie sur la qualité de jouets à acheter aux enfants s’est déclenchée. « Les enfants n’ont jamais imposé aux parents d’acheter des jouets et cadeaux très coûteux. C’est nous, les parents, qui, par orgueil, cherchons à acheter des cadeaux très cher. Et nous pensons qu’avec cette crise, nous allons nous discipliner », ont dit certains passagers dans le bus. Par contre, prêtant attention à cette causérie, deux mamans ont rejeté catégoriquement la raison évoquée de la crise, soutenant mordicus que les parents doivent s’endetter pour satisfaire leurs ... Lire la suite


Pointe-Noire (Pointe-Noire)
Mercredi 20 Décembre 2017 - 13:29

L’ancien gardien de but des Diables rouges s’est engagé comme entraîneur principal du Club sportif la Mancha cette saison. Il entend maintenir cette équipe au niveau africain et y instaurer le semi-professionnalisme.

Détenteur d'une licence UEFA A, Gislain Tchiamas a signé pour une année avec la Mancha, son dernier club au niveau national, succédant ainsi à Jean-Claude Kenzo. « Je suis venu avec un projet sportif dont le but est de faire grandir l’équipe, la sortir de l’amateurisme, mettre les bases pour qu'elle soit semi-professionnelle, la pérenniser pour qu’elle soit africaine tous les ans et faire un bon parcours dans la coupe de la Confédération africaine de football », a-t-il  déclaré.

La Mancha, rappelons-le, représentera le Congo à la Coupe de la Confédération africaine de football (CAF). Pour réussir ce challenge, Gislain Tchiams a demandé ... Lire la suite


Pointe-Noire (Pointe-Noire)
Mardi 19 Décembre 2017 - 16:54

Jadis connu sous le nom de Continental Bar, l’endroit est depuis septembre dernier une entreprise culturelle de mécénat et de promotion des artistes congolais et étrangers.

Situé au cœur de Mpaka, sur l’avenue de l’indépendance dans le 6e arrondissement de Pointe-Noire, Ngoyo, l’Espace culturel Le continental, avec ses trois cent cinquante places assises, veut offrir la gaieté et le sourire permanemment à ses nombreux clients. Aujourd’hui avec son matériel de sonorisation haut de gamme et son plateau complet, cet espace veut participer à la réussite des évènements culturels dans la ville, où des espaces dignes se comptent du bout des doigts.

Selon Marcel Bouki, son président directeur général et amoureux de la bonne musique, l’espace culturel le Continental, à travers ses équipes, veut faire de son environnement l’un des plus propices et le plus ... Lire la suite


Pointe-Noire (Pointe-Noire)
Mardi 19 Décembre 2017 - 16:45

Parmi les métiers que la ville océane a vu naître, ces dernières années, celui de chargeur de bus figure en bonne place et attire de plus en plus du monde.

Beaucoup de jeunes gens ont fait du métier de chargeur de bus leur gagne-pain. Habillés parfois en tee-shirts frappés du sigle des syndicats de transporteurs, ces  chargeurs dont l’âge varie entre 18 et 35 ans abordent chaque jour les usagers pour leur indiquer le bus à emprunter selon leur itinéraire. On les rencontre dans presque tous les carrefours. Pour un service rendu, le contrôleur de bus remet au chargeur 100F ou 150 FCFA.

 Au grand marché, par exemple, à quelques encablures du siège social du premier arrondissement Lumumba, des jeunes gens en quête du pain quotidien se livrent à un véritable spectacle. Sans se laisser décourager par la forte canicule de la mi- journée, ils attirent à la criée des ... Lire la suite

Pages