Administration et organisation du travail parlementaire : les fonctionnaires des parlements des deux Congo en formation à Brazzaville

Lundi 12 Novembre 2018 - 15:15

Abonnez-vous

  • Augmenter
  • Normal

Current Size: 100%

Version imprimableEnvoyer par courriel

La session diplomante qu'organise l’Assemblée parlementaire de la Francophonie, du 12 au 17 novembre, est une initiative des présidents du Sénat, Pierre Ngolo, et de l’Assemblée nationale, Isidore Mvouba. 

La formation au profit des fonctionnaires parlementaires du Congo et de la République démocratique du Congo  s’inscrit dans le cadre du renforcement de la synergie entre l’Assemblée parlementaire de la Francophonie et les opérateurs de la Francophonie. Elle  a pour objectif de permettre aux participants de renforcer leurs compétences indispensables à une meilleure maîtrise de leurs fonctions.

Il s’agit également, à travers cette formation qui sera sanctionnée par un diplôme d’université en administration et organisation du travail parlementaire, d’outiller les fonctionnaires parlementaires afin qu'ils arrivent à identifier et coordonner les moyens d’améliorer l’administration et le fonctionnement des institutions parlementaires.

Prenant la parole à cette occasion, au nom du secrétaire général de l’Assemblée parlementaire de la francophonie, le député Jacques Krabal, le conseiller à la communication des affaires parlementaires, Philippe Péjo, a  souligné l’intérêt de cette session en indiquant que ce type de formation apparaît particulièrement nécessaire dans la mesure où  il permet de confronter les expériences, de renforcer les connaissances et de comparer les systèmes institutionnels ainsi que  les modes de fonctionnement des parlements et d’optimiser les capacités opérationnelles et rédactionnelles.

« Sans doute, vous n’avez pas tous la même expérience professionnelle, le même vécu institutionnel mais cela ne constitue en rien un obstacle. Au contraire, c’est ce qui fait la richesse et l’originalité de ces rencontres et de ces échanges. Vous serez, chers amis, les ambassadeurs de cette formation au sein de vos parlements », a déclaré Philippe Péjo. 

Pour sa part, ouvrant les travaux de la session, le premier secrétaire du Sénat, Julien Epola, a exhorté les participants à plus de disponibilité et d’assiduité durant la formation pour que les objectifs fixés soient atteints. « En effet, vous allez recevoir, pendant six jours, des riches enseignements et vous approprier des nouvelles connaissances qui devront être mises au service de nos institutions. Faites de ces enseignements les vôtres » a-t-il conclu.

 

 

Jean Jacques Koubemba

Légendes et crédits photo : 

Une vue des participants à la formation

Notification: 

Non