Opinion

  • Éditorial

Admirable !

Vendredi 22 Février 2019 - 11:26

Abonnez-vous

  • Augmenter
  • Normal

Current Size: 100%

Version imprimableEnvoyer par courriel


Oui, admirable à tous égards est la conférence qui réunit depuis hier, à Rome, les deux cents plus hautes autorités de l’Eglise catholique afin de définir les règles qui empêcheront à l’avenir les violences de toute nature auxquelles recourent des prêtres, des religieux pour assouvir leurs mauvais instincts contre les enfants et les personnes vulnérables.

Admirable, d’abord, parce que cette réunion est organisée à Rome par le pape François lui-même qui, ayant pris la juste mesure de ce fléau, a jeté tout son poids dans la balance pour que la vérité soit enfin reconnue publiquement et que l’Eglise tout entière se mobilise sur les cinq continents dans le but de mettre un terme définitif à ces terribles dérives.

Admirable, ensuite, parce qu’en agissant ainsi, le premier pape venu du grand Sud a choisi d’affronter directement la plus haute institution de l’Eglise, la Curie romaine, qui fermait jusqu’alors les yeux sur les crimes ainsi commis, refusait de condamner les prêtres pédophiles et les évêques qui les protégeaient, couvraient sans le dire les pires comportements.

Admirable, encore, parce que l’Eglise catholique est, à notre connaissance du moins, la seule religion qui ose regarder la vérité en face et qui dénonce publiquement les atteintes à la personne humaine que commettent en toute impunité des personnes auxquelles ses institutions ont confié la formation des jeunes et la protection des personnes vulnérables.

Admirable, toujours, parce que loin de traiter ces questions dans le silence feutré  des salles du Vatican ou des bureaux des Conférences épiscopales qui quadrillent la planète, le pape a choisi de rendre publiques, au cœur même du Vatican, les investigations menées partout dans le monde pour faire surgir la terrible vérité que ses prédécesseurs avaient volontairement ignorée.

Admirable, enfin, parce qu’en agissant comme il le fait dans le moment présent, François démontre que le temps de l’omerta, du déni, de l’irresponsabilité est révolu et que l’Eglise catholique doit se réformer de l’intérieur afin de répondre aux attentes de ses mille deux cents millions de fidèles.

 

 

Les Dépêches de Brazzaville

Edition: 

Édition Quotidienne (DB)

Notification: 

Non

Éditorial : les derniers articles
▶ 20/3/2019 | 2021 !
▶ 19/3/2019 | Avertissement
▶ 18/3/2019 | Compétition
▶ 15/3/2019 | Leçons
▶ 14/3/2019 | Liberté !
▶ 14/3/2019 | Merci !
▶ 13/3/2019 | Odzala
▶ 12/3/2019 | Impressionnante
▶ 11/3/2019 | Alerte
▶ 8/3/2019 | Pacte