Afrique : Kinshasa, ville la plus chère pour les expatriés

Lundi 12 Novembre 2018 - 18:44

Abonnez-vous

  • Augmenter
  • Normal

Current Size: 100%

Version imprimableEnvoyer par courriel

La capitale  de la République démocratique du Congo est passée à la première place du top dix des villes africaines les plus chères, selon EuroCost International.

Le cabinet spécialisé dans l’étude du coût de l’expatriation vient de publier l’édition 2018 du top dix des villes les plus chères pour les étrangers. Concrètement, l’étude couvre l’ensemble des biens et services consommés et utilisés par les expatriés, à l’exception des soins de santé et des frais de scolarité. Ces deux derniers domaines font l’objet d’autres études spécifiques séparées.

Par rapport à la dernière étude sur les villes africaines les plus chères pour les expatriés, il en ressort que Kinshasa devance désormais Luanda, capitale de l’Angola. À en croire les auteurs de l’étude, la situation de l’économie angolaise ne s’est pas améliorée de manière significative pour reculer d’une case mais la dévaluation de sa monnaie, le kwanza, depuis le début de l’année, a profité davantage aux étrangers. En effet, elle a entraîné une baisse du coût de la vie des concernés. Par conséquent, l’évolution conjoncturelle explique le passage de Kinshasa à la première place en détrônant Luanda.

Puis, il y a Bangui à la troisième place. La capitale centrafricaine se classe devant d’autres villes stratégiques pour la région comme Pointe-Noire ( le grand port maritime de la sous-région), N’Djamena, Brazzaville, Libreville, Asmara et Djibouti. Dans ce classement annuel, le seul représentant du Maghreb est la Libye qui clôture le top dix africain.      

Laurent Essolomwa

Notification: 

Non