Aménagement du territoire : des missions déployées sur le terrain pour la collecte des données

Jeudi 23 Mai 2019 - 15:15

Abonnez-vous

  • Augmenter
  • Normal

Current Size: 100%

Version imprimableEnvoyer par courriel

 

Des équipes composées d’experts du ministère de tutelle et des firmes Studi et Idea Consult sont envoyées à travers les vingt provinces pour recueillir les données et consulter des acteurs provinciaux en vue de faire un état des lieux du secteur sur l'ensemble de la République démocratique du Congo (RDC).

La RDC s’est inscrite dans un ambitieux programme  d’aménagement de son territoire, conformément à ses engagements dans le cadre du processus de la Réduction des émissions dues à la dégradation et à la déforestation (Redd+).

Initié par le ministère de l'Aménagement du territoire et renovation de la ville grâce au financement de la Norvège via l’Initiative pour les forêts d’Afrique centrale, le projet de réforme de l’aménagement du territoire est mis en œuvre en collaboration avec le Programme des Nations unies pour le développement. Il exige une forte implication de multiples parties prenantes.

C’est dans ce cadre que les missions de collecte des données et de consultation des acteurs sont déployées dans toutes les provinces depuis avril dernier. Déjà achevées dans un grand nombre de provinces, elles se poursuivent actuellement à Kisangani, dans la province de la Tshopo; à Bandundu, dans le Kwilu; à Lusambo, dans le Sankuru; et à Boende, dans la province de la Tshuapa. Les experts se rendront dans les prochaines semaines dans les provinces restantes, à savoir le Nord-Ubangi, le Maï-Ndombe et le Kasaï car ces missions doivent prendre fin en juin.

Ces descentes sur le terrain sont une occasion, dans une approche participative et concertée, de rencontrer les autorités provinciales pour collecter des données, conformément au contenu du guide d’entretien préalablement conçu et d’organiser des séances de travail avec des acteurs provinciaux. L'objectif étant d'élaborer une problématisation du développement provincial, proposer des orientations et déterminer les priorités. Elles permettent, par ailleurs, de compléter la documentation nécessaire à l’élaboration des états de lieux des provinces.

Notons que le processus de la réforme de l’aménagement du territoire a été lancé en mai 2017. Il vise deux objectifs : mettre en place une administration forte du sommet à la base et doter le pays d’outils d’aménagement du territoire, à savoir le document de politique nationale d’aménagement du territoire, la loi-cadre sur l’aménagement du terrioire et le schéma national d’aménagement du territoire. En outre, un guide méthodologique facilitera l’élaboration des plans provinciaux et des plans locaux d’aménagement du territoire.

 

Blandine Lusimana

Légendes et crédits photo : 

Des participants à l'atelier de sensibilisation à la réforme de l’aménagement du territoire, à Kinshasa

Notification: 

Non