Apprentissage de la langue anglaise : vingt-cinq élèves formés dans le cadre du programme « Access Microscholarship »

Jeudi 14 Février 2019 - 20:47

Abonnez-vous

  • Augmenter
  • Normal

Current Size: 100%

Version imprimableEnvoyer par courriel

Sponsorisé par le Département d’Etat américain, le programme est en voie d’être relancé au Congo, treize ans après. Ceci grâce au partenariat entre l'ambassade des Etats-Unis et le ministère de l’Enseignement primaire, secondaire et de l’alphabétisation.

Les vingt-cinq élèves du lycée Nganga-Edouard de Brazzaville ayant suivi une formation intensive pendant vingt mois ont reçu leurs certificats, le 13 février. Selon l’ambassadeur des Etats-Unis d’Amérique au Congo, Todd P. Haskell, ce programme a doté ces jeunes congolais des compétences pour ouvrir des opportunités à l’avenir et seront des acteurs majeurs dans le développement socioéconomique du Congo.

« Je me souviens d’avoir visité cette classe et j’étais très impressionné par leur niveau d’anglais et leur dévouement aux études », a reconnu le diplomate américain, rappelant que ces initiatives montrent la volonté du gouvernement de son pays à soutenir la promotion d’une éducation de qualité en République du Congo.

En effet, l’ambassade desEtats-Unis et le ministère en charge de l’enseignement général sont en train de travailler pour la relance du programme « Access Microscholarship ». Elève en terminale au lycée Nganga-Edouard, Achille Younga Mbemba a passé les vingt mois de formation. « J’ai appris la langue anglaise parce qu’au départ, j’avais certaines difficultés. Mais, grâce à cette formation qui était gratuite, je peux m’exprimer en anglais correctement et connaître la culture américaine. Ce qui est très important pour moi, parce que j’aime les Etats-Unis. A partir de cette formation, j’ai aussi appris à développer certaines capacités sur le leadership », a-t-il expliqué.

Il a, par ailleurs, félicité l’ambassade des Etats-Unis pour cette initiative et demandé au gouvernement congolais de pérenniser ce genre de coopération. « Je tiens beaucoup à remercier l’ambassade des Etats-Unis pour ce programme qui nous a formés gratuitement. Aujourd’hui à l’école, nous pouvons maintenant faire les devoirs et les cours d’anglais sans trop de difficultés. Je félicite le gouvernement qui entretient de bonnes relations avec les ce pays et le rassure qu’il peut être fier de ses élèves », a conclu Achille Younga Mbemba.

Notons que les trois enseignants ayant dispensé cette formation ont également reçu leurs diplômes d’encouragement.

Parfait Wilfried Douniama

Légendes et crédits photo : 

Le ministre Anatole Collinet Makosso et l’ambassadeur Todd P. Haskell posant avec les vingt-cinq élèves formés/Adiac

Notification: 

Non