Approvisionnement en eau potable : la fondation Ninon-Gouamba vole au secours de la population de Matour

Vendredi 14 Décembre 2018 - 16:15

Abonnez-vous

  • Augmenter
  • Normal

Current Size: 100%

Version imprimableEnvoyer par courriel

Les habitants du quartier de Makélékélé, le premier arrondissement de Brazzaville, sont privés depuis fort longtemps de la denrée vitale, non desservis par La Congolaise des eaux.

Le manque d'eau potable dans le quartier oblige les habitants à recourir aux forages des particuliers pour s’approvisionner. Une situation qui n’a pas laissé indifférent le président de la fondation éponyme, Pachel Ninon Gouamba, qui est allé offrir gratuitement, le 13 décembre, de l'eau à cette population.  

Le geste posé s’inscrivait dans le cadre de la continuité de la dynamique philanthropique lancée depuis sept ans par cette fondation. L’objectif étant de venir en aide à la population en contribuant tant soi peu à son bien-être social.

 « La fondation a pour mission d’apporter l’assistance à ceux qui sont dans le besoin car, elle est nationale et apporte son assistance à toutes les personnes en détresse. L’approvisionnement en eau potable et en électricité de la population de Matour doit interpeller le ministre de tutelle afin d’apporter des solutions », a déclaré Pachel Ninon Gouamba, annonçant par la même occasion un prochain échange avec la population de Mikalou sur les problèmes qu'elle rencontre.

Rappelons que la plupart des quartiers de Brazzaville sont confrontés à la difficulté d’approvisionnement en eau potable. Aux quartiers Thomas-Sankara et Kombo, par exemple, les habitants sont obligés de recourir aux forages réalisés par les particuliers pour s’approvisionner moyennant une somme de 25 ou 50 F CFA le bidon de vingt-cinq litres.

 

Lydie Gisèle Oko

Légendes et crédits photo : 

La population de Matour venue en grand nombre s'approvisionner en eau potable / Adiac

Notification: 

Non