Audiovisuel: Thierry Lézin Moungalla et Yves Bigot se préoccupent de l'extension de la télévision numérique

Lundi 18 Juin 2018 - 19:45

Abonnez-vous

  • Augmenter
  • Normal

Current Size: 100%

Version imprimableEnvoyer par courriel

Le ministre de la Communication et des médias, porte-parole du gouvernement, a échangé sur la question, le 18 juin à Brazzaville, avec le directeur général de "TV5 Monde".

 

 

 

 

La télévision numérique terrestre (TNT) est une évolution technique en matière de télédiffusion, fondée sur la diffusion de signaux de télévision numérique par un réseau de réémetteurs hertziens terrestres. Par rapport à la télévision analogique terrestre à laquelle elle se substitue, la TNT permet de réduire l'occupation du spectre électromagnétique grâce à l'utilisation de modulations plus efficaces, d'obtenir une meilleure qualité d'image et de réduire les coûts d'exploitation pour la diffusion et la transmission une fois les coûts de mise à niveau amortis.

 « Nous avons interrogé le ministre sur l’essor et sur la présence de TV5 Afrique sur la TNT publique au Congo. Votre pays est membre de l’Organisation internationale de la francophonie (OIF) depuis son origine et TV5 monde en est l’opérateur officiel. A ce titre, l’ensemble des chefs d’Etat de quatre-vingt-quatre Etats membres de l’OIF s'est engagé à ce que TV5 soit accessible gratuitement dans leur pays au plus grand nombre des citoyens pour assurer la promotion de la langue française et de nos cultures », a déclaré Yves Bigot, directeur général de "TV5 Monde".

Outre la promotion de la langue française, la chaîne de télévision "TV5 Monde" fait également la promotion de la démocratie dans le monde. Pour les sujets qui concernent certains pays en développement, par contre, les téléspectateurs ont parfois les préjugés qu’il y a des sujets traités de manière orientée par les journalistes de cette chaîne. A ce sujet, le directeur général de "TV5 Monde" a expliqué: « J’espère qu’ils ne le sont pas. Nous donnons la parole à tout le monde, au gouvernement et à l’opposition la plus représentative ou pas. Nous donnons aussi la parole aux Congolais de la diaspora, c’est le processus démocratique, équilibré et déontologique qui nous est imposé par les Etats qui financent "TV5 Monde" à savoir, la France, la Suisse, le Canada, le Québec, la Belgique, etc. ».   

Au-delà des difficultés techniques et financières, le gouvernement congolais œuvre depuis plusieurs années à la mise en place effective de la télévision numérique sur l’ensemble du territoire.

« Nous arrivons au terme du processus d’implémentation de la TNT au Congo, il est nécessaire de l’intégrer dans l’offre de base, c’est-à-dire celle qui sera disponible pour le grand public et sur l’ensemble des chaînes qui forme le paysage médiatique du pays. Il est évident que TV5 fasse partie du bouquet de base. Nous avons aujourd’hui déterminé le calendrier prévisionnel de l’arrivée des chaînes du bouquet de base de la TNT dont TV5 monde. Nous sommes aussi informés de l’arrivée des programmes plus diversifiés de la part de TV5 Monde. Nous savons également que si le gouvernement a une opinion à exprimer, il le fait librement sur TV5 Monde », a indiqué Thierry Lézin Moungalla.  

Rappelons que la TNT est à comparer à la télévision numérique reçue par câble ou par satellite -TNS-. Dans ce dernier cas, la diffusion se fait non pas par le réseau des émetteurs terrestre, mais via un satellite d'où l'utilisation d'antennes paraboliques au lieu de l'antenne de télévision classique dite râteau.

Fortuné Ibara

Légendes et crédits photo : 

1-Les deux parties pendant les échanges (Adiac) 2-Le directeur général de TV5 Monde répondant à la presse (Adiac)

Notification: 

Non