Baccalauréat technique et professionnel : la direction des examens satisfaite du déroulement

Lundi 10 Juin 2019 - 16:15

Abonnez-vous

  • Augmenter
  • Normal

Current Size: 100%

Version imprimableEnvoyer par courriel

Le directeur des examens et concours techniques et professionnels, Joseph Moukila, s’est dit ravi du déroulement des épreuves sur l’ensemble du territoire national, du 4 au 8 juin.

Joseph Moukila a fait part de sa satisfaction, le 9 juin, au cours d’une interview accordée à la presse nationale. Il a rendu compte des résultats de la visite des centres d’examen qu’il a effectuée avec le ministre de l’Enseignement technique, professionnel, de l’emploi et de la formation qualifiante, Antoine Thomas Nicéphore Fylla Saint Eudes.  

« Tous les acteurs pédagogiques et non pédagogiques impliqués dans l’organisation de l’examen ont été présents. C’est l’occasion de saluer le gouvernement qui s’est investi pour la préparation et la réussite de cette opération. Nous souhaitons que de tels efforts des autorités publiques soient capitalisés », a-t-il déclaré.

Par ailleurs, le directeur des examens et concours professionnels et techniques a indiqué que des mesures rigoureuses contre la fraude, prises par le ministère de tutelle, ont été scrupuleusement observées. Il a tordu ainsi le cou à toutes les allégations mensongères à propos des cas de fraude déversées dans les réseaux sociaux.

En outre, Joseph Moukila a insisté sur le renforcement des mesures de sécurité avec l’implication des sapeurs-pompiers installés dans les centres d’examen et prompts à apporter des premiers soins et secours aux candidats qui tombent malades pendant les épreuves.

« Il y a eu une organisation telle que les candidats n’ont pas eu assez de problèmes dans le repérage des centres d’examen, surtout dans les grandes villes où ces cas sont fréquents », a-t-il précisé.

Parlant des dispositions prises pour diligenter des opérations diverses qui précèdent la proclamation, Joseph Moukila a noté que le ministre de tutelle a souhaité que les délais soient respectés. Il a rappelé, à cet effet, que le sous-secteur de l’enseignement technique et professionnel compte plusieurs examens. Au nombre desquels, a-t-il cité, le brevet d’études techniques ; le brevet d’études professionnelles ; le brevet de technicien et le brevet de technicien forestier.

Ainsi, a-t-il poursuivi, à partir du 18 juin, ces différents examens vont se dérouler sur l’ensemble du territoire. Le souhait, selon lui, est que ce calendrier gouvernemental soit respecté.    

Rappelons que cette année, le nombre de candidats au baccalauréat technique et professionnel est en augmentation de 1 170 comparativement à l’année dernière qui en comptait 14 111 candidats. Brazzaville a eu à elle seule le plus grand nombre, soit 7 307 candidats.

 

Roger Ngombé

Légendes et crédits photo : 

Joseph Moukila

Notification: 

Non