Opinion

  • Le fait du jour

Biden et Trump

Samedi 2 Mai 2020 - 17:17

Abonnez-vous

  • Augmenter
  • Normal

Current Size: 100%

Version imprimableEnvoyer par courriel


La pandémie du Covdi-19 a mis en berne plusieurs secteurs d’activités dont celui des entrepreneurs politiques. Et la campagne électorale en vue de la présidentielle américaine du 3 novembre n’est pas épargnée. Néanmoins, la politique étant plus forte que ceux qui la pratiquent, elle trouve toujours à se frayer le moindre chemin même dans la tempête de la crise sanitaire actuelle. Sur ce point aussi, les acteurs du pays de l’Oncle Sam intéressés par la course à la Maison Blanche nous en fournissent la preuve à travers un certain nombre de feuilletons à scandale à l’instar de celui dans lequel Joe Biden a été contraint de s’expliquer publiquement en fin de semaine dernière.

Une ancienne collaboratrice de l’ex-vice-président des Etats-Unis sous Barack Obama a, en effet, sorti de ses souvenirs une scène de viol présumé datant de l’an 1993 quand Joe Biden exerçait au Sénat. La réponse de ce dernier est évidemment que cette dernière dit un mensonge. « Jamais et jamais une telle chose ne s’était produite », a plaidé la main sur le cœur l’adversaire de Donald Trump de novembre prochain qui n’est pas à sa première explication dans une affaire d’honneur. On se souvient des précédentes révélations selon lesquelles le président Trump conditionnait l’aide militaire de son pays à l’Ukraine à l’ouverture d’une enquête sur les activités du fils de Biden dans ce pays.  Depuis, beaucoup d’eau a coulé sous le pont.

A cause, ou peut-être grâce à la pandémie, la campagne pour la désignation du candidat démocrate s’est bouclée plutôt que prévue. Le dernier concurrent de Joe Biden, le sénateur Bernie Sanders, a fini par se ranger derrière lui, et Hillary Clinton, l’adversaire redoutable de Donald Trump il y a quatre ans, a aussi apporté son soutien au colistier de Barack Obama. Les choses sont assez claires pour tout le monde désormais : le prochain locataire du bureau ovale de la Maison Blanche, ce sera Donald Trump ou Joe Biden. En dépit de la crise sanitaire, les deux hommes et leurs équipes se préparent pour la lutte finale, dans laquelle, souvent, tous les coups sont permis.

Comme dans toutes les vieilles démocraties, l’élection présidentielle aux Etats-Unis donnant lieu à une série de débats entre candidats, le pouls de la confrontation sera pris le moment venu quand Joe Biden et Donald Trump se retrouveront l’un face à l’autre. Le premier ambitionne un poste qu’il a géré de moitié en qualité de vice-président, mais pendant huit ans, le second veut rempiler pour un second mandat et totaliser huit années à la tête de la première puissance du monde. Les deux ont des raisons de s’exciter un peu avant le lancement de la campagne présidentielle proprement dite.

Gankama N'Siah

Edition: 

Édition Quotidienne (DB)

Notification: 

Non

Le fait du jour : les derniers articles
▶ 8/8/2020 | Djoson chante
▶ 1/8/2020 | Sera-ce Bakayoko ?
▶ 25/7/2020 | La Rumba toujours
▶ 18/7/2020 | A propos du Mali
▶ 10/8/2020 | Ouattara et Bédié
▶ 27/7/2020 | Pour Mfumu*
▶ 20/7/2020 | Visages
▶ 6/7/2020 | Encore Floyd