Opinion

  • Éditorial

Bien noter

Lundi 2 Septembre 2019 - 16:43

Abonnez-vous

  • Augmenter
  • Normal

Current Size: 100%

Version imprimableEnvoyer par courriel


Que ce mardi, 3 septembre, a lieu à Paris, la capitale française, une importante rencontre au sommet entre les présidents Emmanuel Macron et Denis Sassou N’Guesso. Les deux chefs d’Etat français et congolais feront un tour d’horizon complet de la coopération entre Paris et Brazzaville à l’heure où le Congo s’attèle à la mise en œuvre de l’accord de facilité élargie de crédit qu’il a conclu avec le Fonds monétaire international, le 11 juillet dernier.

Sachant que dans ce processus son expertise mais aussi sa solidarité à l’égard du Congo sont indispensables, la France est le partenaire de poids, avec bien d’autres, sur lequel les autorités congolaises peuvent compter pour passer le cap difficile en cours. Pour cela, les dossiers qui occuperont Emmanuel Macron et Denis Sassou N’Guesso pourraient être nombreux et variés.

On peut en citer quelques-uns parmi lesquels l’éducation, l’environnement et la santé. Un peu basiques, ces dossiers font partie des préoccupations majeures du PND, le plan national de développement 2018-2022, adopté par le gouvernement congolais il y a peu. Ils sont peut-être aussi le côté calme des discussions qu’auront les délégations française et congolaise à cette occasion.

A côté de ce premier volet, sans doute un second d’importance relevée en raison des thématiques qui le constituent : la dette à l’égard de créanciers extérieurs et intérieurs du Congo, la gouvernance publique incluant les questions de sécurité et de justice, mais également la politique, les échéances futures étant la tenue, en 2021, de l’élection présidentielle et l’année suivante des élections législatives.

Il n’est pas lieu de dramatiser les choses. Les entretiens en vue se dérouleront entre deux dirigeants qui auront à cœur de consolider une relation historique que les obstacles de parcours ont souvent éprouvée sans apparaître infranchissables. Paris et Brazzaville ont en effet un intérêt mutuel à mieux se parler, mieux échanger.

Les Dépêches de Brazzaville

Edition: 

Édition Quotidienne (DB)

Notification: 

Non

Éditorial : les derniers articles
▶ 17/9/2019 | Brut
▶ 15/9/2019 | Appels perdus
▶ 13/9/2019 | Start-up
▶ 13/9/2019 | Education
▶ 12/9/2019 | Volonté
▶ 11/9/2019 | Investir
▶ 10/9/2019 | Regards
▶ 9/9/2019 | Réputations
▶ 6/9/2019 | Bilan
▶ 5/9/2019 | Faire avec