Blanchiment de capitaux : les banques occidentales sur le point d’arrêter leurs transactions en dollars avec des banques congolaises

Lundi 19 Juin 2017 - 13:52

Abonnez-vous

  • Augmenter
  • Normal

Current Size: 100%

Version imprimableEnvoyer par courriel

Suite au dernier rappel à l’ordre de la Réserve fédérale américaine leur faite, les banques occidentales auraient décidé d’arrêter carrément leurs transactions en dollar avec des établissements bancaires de la RDC qui ne se conformeraient pas à la législation américaine en matière de la transparence des capitaux.

S’achemine-t-on vers un arrêt des transactions en dollars entre les banques européennes et congolaises ? La question vaut son pesant d’or à la lumière du dernier rappel à l‘ordre de la Réserve fédérale américaine aux banques européennes. Celles-ci seraient, à en croire le magazine de la finance africaine « les Afriques », menacées de sanctions par la Réserve fédérale américaine en cas de transactions en dollar américain avec des banques/clients congolais qui ne respecteraient pas la législation américaine sur le blanchiment de capitaux et le financement du terrorisme.  

D’après la même source, cette menace aurait donné matière à réflexion aux banques européennes qui ont prit l’option d’arrêter carrément leurs transactions en devise américaine avec des établissements bancaires de la RDC qui ne se conformeraient pas à la législation américaine en matière de la transparence des capitaux. Dans un pays où le dollar est utilisé dans 70% des transactions économiques, financières et commerciales, il va sans dire que cette décision aurait un impact économique certain en RDC, plus précisément sur la capacité des banques congolaises et leurs clients à réaliser des transactions internationales en dollar américain.

Au niveau de la Banque centrale du Congo et dans d’autres établissements bancaires du pays, on se dit plutôt surpris par cette décision vite mise sur le compte de la rumeur vu que les indicateurs sont restés les mêmes et que les transactions avec l’extérieur se poursuivent sans encombre.  Dossier à suivre.   

    

 

Alain Diasso

Notification: 

Non