CAF-C1 : Mazembe accroche Entente Sétif et conforte le leadership du groupe A

Samedi 18 Août 2018 - 16:20

Abonnez-vous

  • Augmenter
  • Normal

Current Size: 100%

Version imprimableEnvoyer par courriel

Assuré de la qualification, le représentant congolais à la vingt-deuxième édition de la Ligue des champions a imposé, le 17 août, un résultat d’égalité d’un but partout au club algérien dans ses propres installations du stade du 8 mai 1945, en match comptant pour la cinquième journée de la phase des groupes (8es de finale).

Pour bien négocier l'important match qui l'a obligé à passer une dizaine de jours de préparation au Maghreb, Mazembe a aligné une équipe tenace et coriace. L’Ivoirien Sylvain Gbohouo a gardé les perches avec, devant lui, une ligne défensive composée de Djo Issama Mpeko à droite, arborant du reste le brassard de capitaine, et à gauche l’expérimenté Jean Kasusula Kilicho. L’axe a été tenu par le Zambien Kabaso Chongo et le jeune Kevin Mondeko. Au milieu de terrain, l’Ivoirien Christian Koffi Kouamé (remplacé par Miche Mika à la 69e mn) s’est chargé de la récupération, aidé par le Zambien Nathan Sinkala comme relayeur alors que Glody Likonza (remplacé par le Camerounais Ntankeu à la 80e mn) s’est retrouvé dans le rôle d’organisateur de jeu.

Le Zambien Rainford Kalaba (remplacé à la 71e mn par Meshack Elia) à gauche, Ben Malango Ngita dans l’axe et Jackson Muleka à droite ont formé le trio offensif de Mazembe. 

Le onze de départ du coach Rashid Touassi de l’Entente sétifienne s’est constitué, quant à lui, du gardien Zeghba et dans le champ, Saadi, Bedrane, Rebiai, Ferhani, Aiboud (remplacé à la 46e mn par Sidhoun), Diomande, Mohamed Islam Bakir, le maître à jouer Djabou (remplacé à la 88e mn par Boussif), Ghacha et Banouh (remplacé à la 71e mn par Bouguelmouna). 

Les Corbeaux de Lubumbashi, conduits par leur coach Pamphile Mihayo Kazembe, ont été menés au score à la 59e mn sur une but somptueux de Mohamed Islam Bakir. D’une balle assez enveloppée après avoir pris à court à un défenseur des Corbeaux, il a trouvé la lucarne droite du gardien de but Gbohouo, impuissant face à la précision de sa frappe. Mais Mazembe n’a pas du tout accusé le coup après ce but. Au contraire, les joueurs de Pamphile Mihayo ont fait preuve d’une force mentale, monopolisant le ballon et surtout se créant des occasions de but. La domination de Mazembe dans l’entrejeu a fini par payer à la 79e mn. Sur une balle arrêtée de Kasusula Kilicho, Nathan Sinkala reprenait de la tête le cuir que le gardien de but Zeghba allait détourner. Mazembe pouvait prendre l’avantage à la 84e mn lorsque Ben Malango, d’un contrôle orienté de la poitrine, s’est défait d’un défenseur avant de buter sur le portier Zeghba.

Signalons-le, le président de Mazembe, Moïse Katumbi, a été présent dans les tribunes du stade du 8 mai de Sétif pour assister à cette rencontre. Il a pris un vol express de Windhoek en Namibie, où il se trouvait, pour Alger. « Vous êtes les meilleurs ambassadeurs du Congo », a-t-il indiqué aux joueurs. Un message relayé sur le site officiel du club. A une journée de la fin des huitièmes de finale de la C1 africaine, Mazembe totalise onze points en cinq matchs joués et caracole dans le groupe A, devant Mouloudia d’Alger (cinq points en quatre matchs), Entente Sétif (cinq points en cinq matchs) et Difaa El Jadida du Maroc (deux points en quatre matchs).

Martin Enyimo

Légendes et crédits photo : 

Une action du match entre Entente Sétif et TP Mazembe, le 17 août 2018

Notification: 

Non