CAN 2019 : les rencontres Congo-RDC offrent toujours du spectacle et des buts

Jeudi 8 Novembre 2018 - 14:00

Abonnez-vous

  • Augmenter
  • Normal

Current Size: 100%

Version imprimableEnvoyer par courriel

Le 18 novembre, les deux Congo vont s'opposer au stade Alphonse-Massamba-Débat, en match comptant pour la cinquième journée du groupe G des éliminatoires de la compétition prévue au Cameroun. Un derby qui promet, comme les précédents, du spectacle au public. 

Lors de sa première participation en Coupe d'Afrique des nations (CAN) en 1968 à Asmara (Érythrée), le Congo est opposé à l'ex-Zaïre qui gagne sur le score de trois buts à zéro grâce à Muwawa et Kabamba (deux buts). A la fin du tournoi, le Congo-Kinshasa remporte le trophée. La deuxième confrontation entre les deux équipes en CAN a eu lieu le 27 février 1972 à Douala, au Cameroun. Ce jour-là, malgré une interruption de trente minutes due à une panne d’électricité, le Congo s’incline deux buts à zéro devant les Léopards. Les deux buts sont signés Ntumba « Pouce ». Au final, c’est pourtant le Congo qui va tenir le graal.

La troisième confrontation a lieu le 5 mars 1974, les Diables rouges gagnent sur le score de deux buts à un. Mbono  « Le sorcier » (70mn) et Minga  Noël « Pépé » ont répondu au but de Mayanga « Adelar », inscrit à la 25e mn. A l’issue de la compétition, le Zaïre s’approprie sa deuxième CAN. Récemment, lors de la CAN 2015 en Guinée équatoriale, le Congo s’est incliné sur le score de deux buts à quatre, après avoir mené pourtant au score deux buts à zéro En phase finale de la CAN, la RDC totalise trois victoires contre une pour le Congo.

En éliminatoires de la CAN et du Mondial, les joutes entre les deux équipes sont cependant plus indécises et se soldent souvent par un spectacle où le football offensif a toujours été au rendez-vous.  Ainsi, lors des éliminatoires de la 12e CAN 1980, au Nigeria, le Congo et le Zaïre s’affrontent le 8 avril 1979 au stade de la Révolution. Les Diables rouges  battent les Léopards  sur le score de quatre buts à deux. Mais trop tendres mentalement et psychologiquement, les Congolais s’inclinent deux semaines plus tard,  le 15 avril, au Stade du 20-mai, sur le score de quatre buts à un. Nkoumbou, le gardien,  les défenseurs Okouo-Akaba, Dengaky, Mounoundzi,  les milieux de terrain Mbama-Nkounkou, Ntsélan-Tsiéné, Ndomba et les attaquants Bahamboula-Mbemba, Lingongo et Lakou disent adieu à la CAN.

Six ans après, lors des éliminatoires de la CAN 1986, le 31 mars 1985, le Congo s’incline sur le score de cinq buts à deux, à Brazzaville, avant d’aller contraindre le Zaïre à un  nul blanc de 0-0 dans un stade du 20-mai pétrifié et médusé. Nkoukou Mapro, le gardien, mais aussi Kouvouama Nis, Mouyabi Chaleur,  Ndomba Géomètre, Mbama-Nkounkou, N'Kouka Mathins, N'Gouette n'ont pu renverser la vapeur en dépit de leur remarquable prestation. Logée dans le groupe G avec sa voisine la RDC, le  Congo est battu au stade des martyrs sur le score de trois buts à un en match d’ouverture des éliminatoires de la CAN 2019.

Les éliminatoires de la Coupe du monde 1998, en  France, avaient placé les deux pays dans le groupe 3. Le 6 janvier 1997, le Congo contraint la RDC à un match nul d’un but avec un filet de Bongo Christ à la 5e mn. Au match retour, le 8 juin 1997, sur un pénalty converti par  Macchembé Younga Moughani,  la RDC s’incline au stade Casimir-M’Voulaléa de Pointe-Noire.

Lors des éliminatoires de la Coupe du monde 2002, en Corée du Sud et au Japon, la RDC bat le Congo deux buts à zéro, à Kinshasa, avant de la contraindre à un nul d’un but partout au match retour.

Entre-temps, les deux équipes se sont aussi rencontrées lors des 3e Jeux d’Afrique centrale en  avril 1987, à Brazzaville, se sont séparant sur le score vierge.

Pendant la première édition du Championnat d’Afrique des nations (Chan) en 2009, en Côte d’Ivoire, réservé aux joueurs locaux, la RDC, futur vainqueur de l’édition, a battu et éliminé le Congo trois buts à zéro à Kinshasa, le 17 mai 2008, et un but à deux, à Brazzaville.

Pour la 3e édition du Chan 2014, en Afrique du Sud, les Brazzavillois prennent leur revanche sur les joueurs de Kinshasa. Après une défaite d'un but à deux à Kinshasa, ils prennent le dessus au match retour, un but à zéro, à Dolisie. Mais la RDC va rejoindre le Congo après avoir gagné le match de barrage contre le Cameroun. Récemment, en éliminatoires du Chan 2018, au Maroc, le Congo a éliminé la RDC, un but partout à Kinshasa et 0-0 à Brazzaville.

Même si la balance penche légèrement du côté de la RDC dans leurs confrontations directes, le Congo a l’obligation de gagner ce match pour avoir son destin en main puisque son adversaire du 18 novembre, avec cinq points, a une longueur d’avance sur lui, très loin derrière le surprenant Zimbabwe qui mène la danse avec huit points, surtout que le Liberia, l’outsider du groupe avec quatre points comme le Congo, n’a pas encore dit son dernier mot.  

 

 

Hervé Brice Mampouya

Légendes et crédits photo : 

Le Congo cuvée 1984 / DR

Notification: 

Non