Cinéma : "Le bonheur est un système complexe" ouvre le festival du film italien

Jeudi 23 Mai 2019 - 20:13

Abonnez-vous

  • Augmenter
  • Normal

Current Size: 100%

Version imprimableEnvoyer par courriel

L'édition  s'est ouverte le 22 mai, à l’Institut français du Congo (IFC) de Brazzaville, en présence de l’ambassadeur d’Italie au Congo, Stefano De Léo, qui avait à ses côtés le chef de la délégation de l’Union européenne, Raul Mateus Paula. Elle prendra fin le 26 mai, en début d’après-midi.   

Après un bref mot de bienvenue de la directrice déléguée de l’IFC, Marie Audigier, l’ambassadeur d’Italie a indiqué que l'initiative d'organiser le festival du film italien est une collaboration avec cet institut. Son pays, a-t-il fait savoir, a beaucoup de domaines à faire découvrir au monde, entre autres, la musique, la gastronomie mais aussi le cinéma. Ce festival est donc le début des activités qui vont accompagner l’ambassade toute l’année.  

« Nous voulons aussi apporter à Brazzaville le cinéma moderne italien. Ce n’est pas le film classique, ce sont les nouveaux régisseurs qui ont porté les nouvelles générations d’acteurs qui s’occupent des thématiques particulières de la vie moderne, de la société, de l’économie. Nous voulons porter aussi dans ce pays ami, les questions qui sont discutées en Italie, à savoir la nouvelle génération et des choses qui apportent de l’espoir ; l’espoir de maintenir l’humanité, de trouver un futur pour les jeunes », a indiqué le diplomate.

Il a exprimé la joie de voir la salle prise d'assaut par le public, espérant les activités que l'ambassade continuera à organiser renforceront davantage les liens entre les deux pays. 

Un film passionnant

C’est pratiquement à 18h15 mn qu’a débuté la projection du premier film du festival du cinéma italien. "Le bonheur est un système complexe" a été réalisé en 2015 par Gianni Zanasi. Enrico Giusti, travailleur dans une entreprise de conseil, est chargé de convaincre les héritiers d'entreprises familiales de céder leurs parts. Le but étant d'éviter la faillite de la société, mais le sauvetage n'échappe généralement pas à une restructuration et laisse à ce titre de nombreuses familles sans emploi.

Le festival va se poursuivre ce 24 mai à 18h00, toujours à IFC, avec le film "The start-up" ; puis le25 mai à 18h00 avec "Il faut un beau physique" ; enfin, le 26 mai à 14h00, par le documentaire "Le club des 27" et à 16h par le film" Le jour avant l’examen".

Bruno Okokana

Légendes et crédits photo : 

Photo 1 : L'ambassadeur d'Italie au Congo, Stefano De Léo Photo 2 : Les acteurs du film

Notification: 

Non