Compétitions africaines des clubs : un tirage au sort pas clément pour AS Otoho et les Diables noirs

Lundi 12 Novembre 2018 - 16:20

Abonnez-vous

  • Augmenter
  • Normal

Current Size: 100%

Version imprimableEnvoyer par courriel

La Confédération africaine de football (CAF) a dévoilé les combinaisons des préliminaires de la Ligue des champions et de la Coupe de la Confédération.  Les deux représentants congolais savent désormais à quoi s'en tenir.

L’AS Otoho, l’équipe championne du Congo,  se déplacera à Luanda pour y affronter, entre le 27 et 28 novembre,  le club angolais de Primeiro de Agosto en préliminaires aller  de la Ligue africaine des champions. Les Diables noirs, quant à eux, débuteront leur campagne à la Coupe africaine de la Confédération à l’extérieur, en se mesurant avec Nasr Athlétic Hussein Dey d’Algérie. Pour sa deuxième participation en Ligue africaine des champions, AS Otoho tombe sur un habitué de la compétition. Le Primeiro de Agosto, fort de plusieurs titres nationaux (1979, 1980, 1981, 1991, 1993, 1996,1998, 1999 , 2006, 2016, 2017 et 2018), est un sacré client. Il a disputé cette saison les demi-finales de  cette compétition en s’inclinant face à l’Espérance de Tunis, vainqueur de la Ligue des champions. Peu avant, le club angolais avait mis à genou le Tout Puissant Mazembe.

Primeiro connaît aussi bien le football congolais pour avoir affronté, à deux reprises, l’AC Léopards de Dolisie et une fois le Cara. Sur les trois dernières confrontations avec les Congolais, il s’est qualifié à deux reprises. Lors de la Ligue des champions en 2009, Primeiro avait éliminé le Cara au tour préliminaire (5-2 puis 2-1). En 2010, en seizièmes de finale de la Coupe de la Confédération, le club angolais écartait les Léopards de Dolisie (2-0 puis 0-1). Mais en 2014, les Fauves du Niari prenaient leur revanche en l'éliminant en seizièmes de finale de la Ligue des champions (4-1 puis 0-2).

La première expérience de l’AS Otoho avait mal tourné. Les Congolais qui avaient gagné la première manche devant le Mouloudia d’Alger 2-0 avaient fini par succomber au retour sur un score sans appel de 0-9. Ne dit-on pas qu’ on acquiert la sagesse en commettant les erreurs? Les locataires du stade Marien-Ngouabi d'Owando promettent de faire mieux.  Le vainqueur de cette double confrontation recevra, en seizièmes de finale, soit  CNaps FC de Madagascar, soit FC Platinum du Zimbabwe.

Chez les Diables noirs, c’est un saut dans l’inconnu. Ils vont pour la première fois découvrir  Nasr Athlétic Hussein Dey d’Algérie, un vieux club qui n’a pas une longue expérience africaine. Il a été finaliste de la Coupe d’Afrique des vainqueurs de coupe (l’actuelle Coupe de la Confédération) en 1978 puis demi-finaliste de cette même compétition en 1980. C’est un adversaire à ne pas négliger pour les Diables noirs d’autant plus que cette équipe a terminé troisième du championnat algérien de l’exercice 2017-2018 devant des clubs pas les moindres (Setif, MC Alger, USM Alger…). La dernière prestation des jaune et noir en compétition africaine s’était aussi soldée par un échec. Les Diables noirs avaient été éliminés à l’étape des préliminaires par le Rail club de Kadiogo, en 2017. Ils devront faire mieux pour espérer conquérir les deux autres places perdues.

Le parcours de Cara doit inspirer les deux représentants. Signalons que le vainqueur du match des Diables noirs croisera, au prochain tour, Green Eagle de la Zambie ou  Young Buffaloes de Eswatini.

James Golden Eloué

Légendes et crédits photo : 

AS Otoho et les Diables noirs connaissent leurs adversaires/Adiac

Notification: 

Non