Congo Challenge Science: la première édition s'ouvre le 24 juin

Lundi 17 Juin 2019 - 20:18

Abonnez-vous

  • Augmenter
  • Normal

Current Size: 100%

Version imprimableEnvoyer par courriel

Initié par le professeur et ancien Premier ministre, Augustin Matata Ponyo, le grand rendez-vous de la science en République démocratique du Congo (RDC) est présenté comme un cadre de réflexion ou d’échanges qui réunira exclusivement les étudiants, les chercheurs, les scientifiques et autres praticiens.

Des nouveaux forums abordant des grandes questions politiques, économiques ou de développement n’ont pas manqué ces dernières années. " Congo Challenge Science" ne va donc pas opérer en terrain inconnu. Toutefois, des éléments font déjà de ce forum un événement en soi.

D’abord, son initiateur, Augustin Matata Ponyo, est l’une des personnalités marquantes de ces dernières années. C’est le Premier ministre qui a le plus duré a la primature sous l’ère de l’ancien président, Joseph Kabila. Dans de nos nombreuses représentations diplomatiques étrangères, particulièrement européennes, il est perçu comme l’un des meilleurs Premiers ministres sous Joseph Kabila. Un avis loin de faire l’unanimité au niveau national mais ce n’est pas le débat à l’ordre du jour. En second lieu, ce forum touchera exclusivement les étudiants, les chercheurs, les scientifiques et autres praticiens.

Selon les organisateurs, les étudiants les plus brillants dans le domaine de l’économie vont débattre des sujets d’ordre public et scientifique. Par ailleurs, aucune matière politique ou « politicienne » ne pourra être à l'ordre du jour, même si le pari semble d’emblée bien difficile à tenir au regard de l’omniprésence de ce domaine dans toutes les sphères de la vie nationale. L’objectif, d'après les organisateurs, est de susciter une véritable interaction entre les différentes cibles pour promouvoir ainsi une société d’excellence. Le débat sera orienté en tenant compte scrupuleusement de certains principes de base, affirme-t-on. Il s’agit principalement de la scientificité des arguments et de l’actualité. Dans un communiqué, les organisateurs parlent « d’échange productif pouvant être capitalisé sous forme d’accumulation des connaissances, de partage d’expériences et de réseautage des compétences ». Les orientations scientifiques et professionnelles des thèmes à l’ordre du jour contribueront davantage à l’épanouissement des jeunes participants.

Le défi n’est pas tant de faire adhérer des jeunes mais plutôt de discuter des développements possibles de certaines théories économiques. Pour la première édition, le thème retenu est « Les sciences de la recherche à la frontière du savoir ». Concrètement, il est prévu deux sessions au cours de cette journée scientifique : « D’Adam Smith à ce jour : revue des grands enjeux et perspectives » et « Imaginons l’état de l’éducation en RDC en 2020 ».

Les participants ne viendront pas que des universités de la RDC. Il y aura aussi le corps estudiantin des pays étrangers. Le rendez-vous est pris pour le lundi prochain.           

Laurent Essolomwa

Notification: 

Non