Conseil départemental de la Cuvette ouest: le budget 2019 arrêté à plus d’un milliard cent-soixante-quinze millions francs CFA

Jeudi 16 Mai 2019 - 20:00

Abonnez-vous

  • Augmenter
  • Normal

Current Size: 100%

Version imprimableEnvoyer par courriel

Le budget de l'assemblée locale a été adopté à l’unanimité, le 15 mai à Ewo.  Il est en substantielle augmentation de 14,75%, par rapport à celui de l’année dernière, voté en différé par la même occasion et évalué à plus d’un milliard deux millions francs CFA.

Elaboré dans un contexte économique marqué par une crise aiguë, favorisée par l’effondrement des cours du baril de pétrole sur le marché mondial, le budget du Conseil départemental de la Cuvette ouest, exercice en cours, est équilibré en recettes et en dépenses à la somme de 1 175 682 549 F CFA.

Cette somme est en légère hausse de  173 488 939 FCFA, soit 14, 75% de taux de croissance, par rapport au budget exercice 2018, voté par la même occasion, arrêté à la somme de 1 002 193 620 F CFA.

Une augmentation justifiée par la prise en compte de plusieurs salaires, primes et indemnités impayés, relevant des années 2017 et 2018, chiffrés à 318 720 000 F CFA.

Dans cette enveloppe globale, le Conseil départemental a prévu  environ 1 053 970 846 F CFA, contre 849 335 486 FCFA l’année dernière. Soit une augmentation de plus de 204 635 000 FCFA.

Le budget d’investissement, lui, est établi à hauteur de 121 711 000 FCFA, en baisse de 31 146 000 FCFA, soit 25,59 % de différence avec celui de l’année dernière.

Les dépenses d’investissement sont reparties en trois chapitres, dont les plus essentielles concernent les frais dits d’amortissement et d’immobilisations corporelles, évalués à 33 800 000 FCFA, et des travaux en cours, arrêtés à 9 361 000 F CFA.

En vue d’atteindre ses objectifs, le bureau exécutif du Conseil départemental de la Cuvette ouest entend mener, courant cette année, une action d’envergure afin de maximiser ses recettes.

Le Conseil peaufine actuellement les rapports d’autres commissions, pour clôturer sa deuxième session ordinaire dite administrative, ce vendredi.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Firmin Oyé

Notification: 

Non