Opinion

  • Éditorial

Convergence

Samedi 13 Juillet 2019 - 21:02

Abonnez-vous

  • Augmenter
  • Normal

Current Size: 100%

Version imprimableEnvoyer par courriel


Le Conseil d'administration du Fonds monétaire international ayant approuvé officiellement vendredi le projet d'accord avec le Congo qui lui était soumis par ses propres experts, l’horizon s'éclaircit enfin pour notre pays qui s’est trouvé durement impacté ces quatre dernières années par la crise financière née de l'effondrement des cours de l' "or noir" sur les marchés mondiaux.

Au-delà des conséquences très positives que l'accord avec le FMI aura immédiatement se dessine, en effet, une convergence en notre faveur des institutions internationales et des très grandes puissances que compte la planète dont le meilleur ne peut que sortir à court comme à long terme. Une convergence qui n'est pas due seulement à la remise en ordre de nos finances et de notre gouvernance publique, mais qui résulte également d'une diplomatie active, dynamique, positive ayant prouvé aux observateurs de la scène congolaise que le pays a bien la volonté de reprendre sa longue marche en avant vers le progrès économique et social.

Placé comme il l'est au coeur du Bassin du Congo, disposant de ressources naturelles – agricoles, aquatiques et forestières notamment – largement inexploitées, prenant position de façon claire dans la bataille vitale pour la protection de la nature – cf. la création du Fonds Bleu – , s'employant à aider les pays proches – la Centrafrique, la République démocratique du Congo – ou plus éloignés – la Libye –  à résoudre les conflits internes qui les dévastent, œuvrant pour faire en sorte que le Marché commun africain devienne vite une réalité concrète, notre Congo est certainement l'un des pays les plus sûrs et potentiellement les plus riches du continent africain. Il a donc entre les mains tout ce qu'il faut pour attirer les investisseurs du monde entier.

Pour dire les choses de façon encore plus claire, tout indique que nous entrons effectivement dans une ère nouvelle dont chacun d'entre nous, et pas seulement la nation congolaise dans son ensemble, tirera les plus grands bénéfices. À nous donc de faire en sorte que la convergence de l’aide internationale et de l’appui des grandes puissances se conjugue pour moderniser notre économie et, de ce fait, ait des conséquences très positives dans le domaine social qui est l’enjeu primordial des dix prochaines années.

 

 

Les Dépêches de Brazzaville

Edition: 

Édition Quotidienne (DB)

Notification: 

Non

Éditorial : les derniers articles
▶ 10/12/2019 | Conseil
▶ 9/12/2019 | Sinistre
▶ 6/12/2019 | Du bon usage …
▶ 5/12/2019 | Antivaleurs
▶ 9/12/2019 | Initiatives...
▶ 4/12/2019 | Fissure
▶ 3/12/2019 | Fonds bleu
▶ 1/12/2019 | Gagne-pain
▶ 28/11/2019 | Canular
▶ 28/11/2019 | Proclamation