Coopération: les chambres consulaires de Pointe-Noire et de la région Pays de la Loire scellent un partenariat

Mardi 18 Décembre 2018 - 12:23

Abonnez-vous

  • Augmenter
  • Normal

Current Size: 100%

Version imprimableEnvoyer par courriel

Le protocole d'accord entre les deux parties a été signé, le 14 décembre, dans la capitale économique congolaise.

 

La Chambre de commerce, d’industrie, d’agriculture et des métiers (CCIAM) de Pointe-Noire a été représentée par son président, Sylvestre Didier Mavouenzela, pendant que la Chambre de métiers et de l’artisanat de la région Pays de la Loire (CMA Pays de La Loire) de France a été représentée par son vice-président-délégué aux affaires internationales, Daniel Laidin.  Le partenariat entre les deux structures est fondé sur des axes issus du compagnonnage entre la CCIAM et la CCI de Nantes Saint Nazaire avec la délégation de Loire Atlantique-Chambres de métiers et de l’artisanat de région des pays de la Loire. Dans le cadre de ce projet conduit par la Conférence permanente des chambres consulaires africaines et  francophones (CPCCAF) et  financé par l’Agence française de développement (AFD), des projets ont été réalisés, notamment le CEFA de la mécanique de la Chambre de commerce et les formations «Parcours de l’entrepreneur» ( renforcement des capacités de trente-deux chefs d’entreprises) et «Primo entrepreneurs» (quatre-vingt-quinze stagiaires).

Ce compagnonnage qui a duré trois ans ayant pris fin en 2017, la CCIAM de Pointe-Noire et la CMA Pays de la Loire ont décidé de poursuivre leur collaboration en signant leur premier protocole de partenariat officiel, axé sur la digitalisation et la pérennisation des formations par apprentissage et les formations accompagnées des métiers de l'automobile et le parcours de l’entrepreneur.  Une volonté qui, selon Sylvestre Didier Mavouenzela, s’est matérialisée avec leur mission menée en mars dernier, à l’occasion du salon de l’industrie du Grand Ouest à Nantes.

Le président de la CCIAM a indiqué : «Nous avons déterminé les axes de collaboration. Ces axes sont issus du compagnonnage, notamment le projet CEFA 2020 qui donnera une orientation numérique au CEFA et le fera évoluer en deux diplômes, le CAP et le Bac pro. Nous allons continuer à déployer le parcours de l’entrepreneur. Le partenariat va renforcer la capacité de nos enseignants à répondre aux besoins des entreprises par la digitalisation de nos rapports. Nos enseignants seront accompagnés à distance par ceux du CMA Pays de La Loire dans le domaine de l’automobile où les technologies évoluent très vite».

Cette collaboration permettra également de mettre en lien les entreprises de Pointe-Noire et celles de la région Pays de La Loire. Dans ce cadre, Sylvestre Didier Mavouenzela a souhaité qu’un accent particulier soit mis sur la sous-traitance industrielle dont le déploiement peut constituer, selon lui, l’une des voies par lesquelles le pays peut trouver une réponse à la crise économique qu’il traverse et se développer si le gouvernement, le secteur privé, les grands donneurs d’ordre pouvaient se mobiliser. «Il faut faire qu’il y ait de plus en plus d’entreprises congolaises dans la chaîne de production du pétrole, parce qu’il y a trop d’entreprises étrangères qui continuent à venir travailler ici sous le régime de l’autorisation temporaire d’exercice. Faire travailler les entreprises installées localement aura un effet sur notre balance de paiement. Si elles n’ont pas de compétences, il faut faire de sorte que les entreprises étrangères s’associent avec elles pour pouvoir travailler», a-t-il expliqué.

Exprimant sa satisfaction à collaborer avec la CCIAM, Daniel Laidin a confié son attrait pour la formation avant de faire une présentation des filières que proposent les six centres de formation de la région des Pays de la Loire avec leur cinq entités sur des niveaux allant du CAP au BTS. Il s’agit des filières: mécanique (moto, automobile, agricole), hôtellerie, parc et jardin,  coiffure, esthétique, alimentation, tertiaire (commerce et services) et autres.

Rufin David, délégué à l'international de la CMA Pays de La Loire,  a, pour sa part, salué la dynamique portée par la CCIAM de Pointe-Noire et le déploiement de l’entrepreneuriat ainsi que des entreprises dans cette ville. Rappelant les actions menées dans le cadre du compagnonnage consulaire, il a indiqué, en parlant du projet CEFA 2020, que « l’idée c’est de mettre une filière de la mécanique automobile».

Notons que dans le cadre du compagnonnage consulaire, la convention de partenariat signée le 19 mai 2015 entre ces chambres consulaires comprenait trois axes de développement, à savoir la gouvernance et le renforcement du management en mode projet, le développement des services d’appui aux entreprises, le développement des services en formation professionnelle.

 

Lucie Prisca Condhet N’Zinga

Légendes et crédits photo : 

-Sylvestre Didier Mavouenzela et Daniel Laidin, lors de la signature du protocole de partenariat / Adiac

Notification: 

Non