Coupe africaine de la Confédération : l’AS Otoho défie le Raja de Casablanca ce mercredi

Mardi 12 Février 2019 - 18:15

Abonnez-vous

  • Augmenter
  • Normal

Current Size: 100%

Version imprimableEnvoyer par courriel

Le représentant congolais a souvent du mal à briller lors de ses déplacements à l’extérieur. Il sera accueilli ce 13 février par l’équipe tenante du titre en match comptant pour la deuxième journée de la phase de poules.

 La rencontre entre les deux clubs va donner les premiers éléments de réponse dans leur poule qui  ressemble à un championnat marocain.  L’AS Otoho, rappelons-le, dispute l’une des places qualificatives pour les quarts de finale avec trois clubs marocains et non pas les moindres.

Après avoir laissé filer deux précieux points à domicile, notamment à Owando dans les ultimes secondes du match face à Renaissance sportive de Berkane, l’AS Otoho a l’obligation du résultat. Il lui faut donc hisser son niveau de jeu pour reconquérir les points perdus cette fois-ci loin de sa base.

S’il faut s’appuyer sur le palmarès des deux formations, les Congolais ne partent pas avec les faveurs des pronostics puisqu’ils affrontent le dernier vainqueur de la Coupe africaine de la Confédération.  Finaliste de la Coupe du monde des clubs en 2013 puis trois fois vainqueur de la Ligue des champions (1987, 1997 et 1999) et vainqueur de la Super coupe d’Afrique en 2000, le club marocain, candidat à sa propre succession, connaît bien le football congolais.  L’année dernière, le Raja a éliminé le Club athlétique renaissance aiglons en quarts de finale de la même compétition, en lui infligeant deux défaites respectivement à Brazzaville et à Casablanca.

Ce mercredi, Raja exercera sans nul doute une forte pression sur l’AS Otoho afin de prendre, au terme de la cette deuxième journée, la tête du groupe A dans lequel toutes les équipes sont à égalité à l'issue de la première journée. Le Raja, Otoho, Berkane et Agadir ont chacun un point et la même différence de buts (+0).

A la recherche de la première victoire de leur histoire à l’extérieur, les  Congolais n’ont pas intérêt à répéter les erreurs des matches précédents. En trois déplacements en cette saison de compétition africaine, le bilan de l’AS Otoho n’est pas convaincant. L'équipe présente un tableau sombre de deux défaites contre un match nul.  Elle avait, pour sa deuxième saison consécutive en compétition africaine, perdu  les batailles face à Primeiro de Agosto (alors qu’elle menait 2-0) et face à Kampala City. Seul le nul  contre Platinum a pu sauver les meubles.  Mais il faudra faire plus devant les Rajaouis pour ne pas perdre  du terrain  face aux concurrents marocains.   

Le dernier déplacement du club congolais au Maghreb, notamment en Algérie, lui a sans doute permis de tirer les enseignements. L’an dernier à la même période, en effet, l’AS Otoho qui partait avec un avantage de deux buts avait été laminée 0-9 par le Mouloudia d’Alger. Les conditions climatiques n’étaient pas à son avantage et l’arbitre avait arrêté le match à deux minutes du terme parce que les joueurs congolais étaient frigorifiés. Espérons que les dirigeants de ce club ont créé les conditions pour que leurs protégés se sentent mieux sur le terrain. Ce match contre le Raja n’est que le premier pas des trois déplacements au Maroc. l'AS Otoho a quitté le pays depuis le 9 février.

Signalons que l’autre match de ce groupe A opposera la Renaissance sportive de Berkane et Hassania US d’Agadir. Dans le groupe B, Salitas FC  affronte L’Etoile sportive du Sahel et  le Club sportif sfaxien en découdra avec  Rangers international Fc Enugu. Dans le groupe C, Asante Kotoko  croise Zesco united FC puis Nkana FC  accueille El Hilal. L’Atlético Pétroleos de Luanda reçoit le Gor Mahia FC  et Zamalek joue contre Nasr athlétique Hussein Dey pour le compte du groupe D.

James Golden Eloué et Rude Ngoma (stagiaire)

Légendes et crédits photo : 

l'AS Otoho/photo Kwamy

Notification: 

Non