Covid-19. Bilan de la pandémie dans le monde

Mardi 2 Juin 2020 - 16:24

Abonnez-vous

  • Augmenter
  • Normal

Current Size: 100%

Version imprimableEnvoyer par courriel

La pandémie de nouveau coronavirus a fait plus 375.500 morts dans le monde dont les trois quarts en Europe et aux Etats-Unis.

Plus de 48.000 personnes seraient décédées au Royaume-Uni avec pour cause suspectée ou avérée le nouveau coronavirus, selon des chiffres du Bureau national du statistiques (ONS) établissant un bilan plus lourd que celui des autorités sanitaires. Les chiffres publiés de manière hebdomadaire par ce bureau diffèrent des bilans quotidiens du gouvernement se limitant aux personnes testées positives au Covid-19. Le dernier bilan du gouvernement, publié lundi, était de 39.045 morts. Le Royaume-Uni est le deuxième pays le plus endeuillé au monde par la pandémie, après les Etats-Unis.

Officiellement, la pandémie du nouveau coronavirus a fait au moins 375.555 morts dans le monde depuis son apparition en décembre. 6.279.390 cas d'infection ont été officiellement diagnostiqués dans 196 pays et territoires depuis le début de l'épidémie, dont au moins 2.648.000 sont aujourd'hui considérés comme guéris.

L'Europe totalisait mardi 179.309 décès pour 2.177.390 cas, les Etats-Unis et le Canada 112.533 décès (1.902.982 cas), l'Amérique latine et les Caraïbes 52.751 décès (1.052.876 cas) dont 10 000 morts au Mexique ce qui en fait le deuxième pays d'Amérique latine le plus endeuillé derrière le Brésil, l'Asie 16.870 décès (571.393 cas), le Moyen-Orient 9.628 décès (413.951 cas), l'Afrique  4.333 décès (152.208 cas), et l'Océanie 131 décès (8.591 cas). Au Bangladesh un premier mort a été détecté dans les camps de réfugiés Rohingyas où près d'un million de personnes vivent dans la promiscuité et une pauvreté extrême.

L'Indonésie, qui compte la plus grande population musulmane au monde, a décidé de renoncer cette année au pèlerinage de la Mecque à cause des risques liés au coronavirus tandis que le Sénégal a annoncé quelques heures avant l'échéance le report de la reprise des cours dans les écoles prévue mardi matin pour des centaines de milliers d'élèves, invoquant la découverte de la contamination d'enseignants en Casamance (sud).

En France, une étape majeure du déconfinement est entrée en vigueur mardi avec la réouverture dans une grande partie du pays des cafés, restaurants, collèges et lycées, musées, monuments et théâtres avec des règles sanitaires strictes.  En zone orange (région parisienne, Guyane, Mayotte), davantage sous pression face au virus, seules les terrasses peuvent rouvrir. Tous les Français peuvent désormais se déplacer à plus de 100 km de chez eux.

En Italie, La crise du coronavirus "n'est pas terminée", a prévenu mardi le président Sergio Mattarella à l'occasion de la fête nationale, avant de se rendre à un hommage à la mémoire des victimes en Lombardie où le virus était apparu mi-février en Italie. A Singapour, des écoliers portant des masques ont repris les cours mardi tandis qu'un tiers de la population active est retournée au travail pour la première phase du déconfinement.

Face aux contractions des économies, plus de 200 personnalités, dont les anciens Premiers ministres britanniques Gordon Brown et Tony Blair, appellent à une réunion en urgence du G20, sans attendre le prochain de novembre, pour agir face à la pandémie.

Julia Ndeko avec AFP

Notification: 

Non