Opinion

  • Éditorial

Décryptage

Mardi 14 Février 2017 - 11:49

Abonnez-vous

  • Augmenter
  • Normal

Current Size: 100%

Version imprimableEnvoyer par courriel


Alors que l'Union européenne semble quelque peu déboussolée par le départ programmé de la Grande-Bretagne, que les Etats-Unis paraissent osciller entre le repli sur soi et l'activisme diplomatique, que la Russie et la Chine affirment chaque jour plus nettement leur volonté de rééquilibrer à leur profit la gouvernance mondiale, il est pour le moins difficile de décrypter le présent afin d'anticiper l'avenir. Mais cette tâche, aussi malaisée soit-elle, s'avère essentielle si l'on veut tirer profit du temps historique que nous vivons.

De l'affrontement plus ou moins déguisé qui oppose aujourd'hui les grandes puissances peut sortir, bien sûr, le pire avec des crises en cascade qui finiraient par mettre en péril la paix mondiale. Mais peut aussi surgir très vite une sorte de consensus fondé, d'une part, sur la préservation à tout prix de la paix et, d'autre part, sur l'aide au développement qui accélèrerait la marche vers le progrès de ce que l'on appelait le Tiers-monde du temps de la "Guerre froide".

Même si une telle idée parait folle dans le moment présent c'est bien sur elle que planchent aujourd'hui les "think tanks", autrement dit les groupes de réflexion internationaux au sein desquels se retrouvent, pour débattre de l'avenir, responsables politiques, économistes, chefs d'entreprise, banquiers et intellectuels de tout bord. On en a eu la preuve très récemment au "Forum" de Davos lorsque le président chinois Xi Jinping est venu défendre son programme de relance de la "Route de la soie".

Dans un pareil contexte il est évident que l'Afrique, notre Afrique, devient au fil des années un enjeu majeur pour les grandes puissances. Regroupant à terme rapproché plus du quart de l'humanité, détenant les ressources naturelles les plus vastes de la planète, elle peut tirer un immense profit de la compétition planétaire  qui se dessine. Mais encore faut-il qu'elle s'organise afin d'éviter la réédition de ce qui s'est passé dans les siècles précédents, à savoir la perte de son indépendance, la mise en coupe réglée de ses peuples et la confiscation de ses richesses.

Le temps n'est-il pas venu de lancer entre nous ce grand débat en s'attachant à décrypter les évènements qui marquent le temps présent ?

 

 

Les Dépêches de Brazzaville

Edition: 

Édition Quotidienne (DB)

Notification: 

Non

Éditorial : les derniers articles
▶ 22/6/2017 | Participation
▶ 21/6/2017 | Savoir raison garder !
▶ 20/6/2017 | Débat
▶ 19/6/2017 | Dialogue
▶ 15/6/2017 | Days of Soro
▶ 10/6/2017 | Anticiper
▶ 8/6/2017 | Confiance
▶ 7/6/2017 | Indépendants
▶ 6/6/2017 | ? ? ?
▶ 5/6/2017 | Trumperie