Opinion

  • Éditorial

Défi

Lundi 25 Mars 2019 - 10:32

Abonnez-vous

  • Augmenter
  • Normal

Current Size: 100%

Version imprimableEnvoyer par courriel


Deux jours durant, des chefs d’Etat, de hauts responsables politiques et de puissants chefs d’entreprise vont débattre à Kigali du Marché commun continental dont la création accélèrerait fortement l’émergence de l’Afrique si elle venait à se concrétiser dans les prochains mois. Organisée par Jeune Afrique Média Group et la société d’évènementiel Rainbow Unlimited, cette nouvelle conférence de l’Africa CEO Forum marquera peut-être une avancée décisive sur cette voie stratégique et c’est pourquoi nous y serons nous-mêmes très présents avec nos deux quotidiens, Les Dépêches de Brazzaville et Le Courrier de Kinshasa.

Que les choses soient claires, en effet : l’Afrique, dont nous occupons le cœur géographique avec nos partenaires du Bassin du Congo, ne parviendra à résoudre dans un délai raisonnable les problèmes de toute nature auxquels elle se trouve aujourd’hui confrontée que si elle abat les barrières économiques et financières artificielles élevées par les pays européens du temps de la colonisation. Richement doté par la nature, ce qui explique pourquoi il fut et demeure l’objet de toutes les convoitises, notre continent, où vivra plus du quart de l’humanité dans les décennies à venir, a tout ce qu’il faut pour réussir en quelques années ce que les puissances comme les Etats-Unis, la Chine, l’Europe ou la Russie ont su elles-mêmes construire : c’est-à-dire des marchés puissants, organisés, aussi riches que divers, au sein desquels les hommes et les biens circulent librement.

Encore faut-il, pour y parvenir, que la génération de responsables à la manœuvre dans les cinquante-quatre pays que compte notre continent prenne la juste mesure du défi qui lui est lancé et se décide à lancer les réformes structurelles qui permettront de le relever dans le proche avenir. D’où l’importance des débats qui se dérouleront dans la capitale du Rwanda aujourd’hui et demain, mettant face à face les acteurs politiques et économiques dont dépend pour une large part le sort de l’Afrique. D’où, également, le fait que les observateurs seront nombreux à nos côtés pour écouter ce qui se dira sur la scène ou en coulisse et donc pour évaluer la capacité réelle du continent à créer maintenant le Marché commun dont dépend pour une large part son destin.

Le CEO Forum Africa, un rendez-vous essentiel pour le futur ! Soyez certains, vous qui lisez ces quelques lignes, que nous vous en apporterons la preuve.

 

Les Dépêches de Brazzaville

Edition: 

Édition Quotidienne (DB)

Notification: 

Non

Éditorial : les derniers articles
▶ 17/6/2019 | Amusant !
▶ 14/6/2019 | Merci, Fred !
▶ 13/6/2019 | Solidarité
▶ 12/6/2019 | Optimisme
▶ 10/6/2019 | Piège
▶ 7/6/2019 | 7 juin !
▶ 6/6/2019 | Musique urbaine
▶ 5/6/2019 | Veille
▶ 4/6/2019 | Traditions
▶ 3/6/2019 | Hommage