Diplomatie : l’ambassadeur Léon Raphaël Mokoko ouvre la porte à la Caravane des voix de la diaspora

Samedi 16 Novembre 2019 - 16:29

Abonnez-vous

  • Augmenter
  • Normal

Current Size: 100%

Version imprimableEnvoyer par courriel

En prélude de la rencontre de la Caravane des voix de la diaspora avec la communauté congolaise du Benelux, Léon Raphaël Mokoko a reçu Agnès Ounounou.

Léon Raphaël Mokoko, ambassadeur du Congo en Belgique lors de la réception d'Agnès Ounounou le 12 novembre à BruxellesVendredi 15 novembre, l’ambassadeur du Congo en Belgique a reçu, au siège de la diplomatie congolaise à Bruxelles, la délégation conduite par la présidente de la Caravane des voix de la diaspora.

Cette rencontre, en présence d'Urbain Otsala, ministre Conseiller, et de Destin Jesus Sondzo, président du Collectif des étudiants congolais de la Belgique, a permis de tenir des échanges fructueux et d’exprimer une volonté commune à œuvrer pour la mise en place de la structuration de la diaspora, notamment à travers ses contributions multiformes. « Les questions liées à la dynamique de la diaspora et son organisation sont des questions absolument essentielles. D’ailleurs, les pays qui commencent à avancer en prenant compte du bénéfice de l’apport de la diaspora, ensemble avec l’Etat, constatent que cela donne une bonne incidence inclusive positive à leur économie socio-culturelle  »

« Organisez-vous dans la diversité. Chacun peut avoir son opinion. Mais si vous pouvez les convertir en une seule raison commune, ce serait l’amour du pays. Pour le reste, chacun pense comme il veut mais il me semble que l’on ne renie pas sa mère patrie, moins encore ses origines. Créons plutôt ensemble les conditions de comment investir et comment contribuer au développement de notre pays », a rajouté le diplomate en proposant de participer aux différents forums internationaux.

Pour Agnès Ounounou, « Mama Diaspora », cette organisation est celle entreprise par le projet initié par l’association Congo diaspora dont elle est également présidente. Et de rajouter :  « Nous sommes respectueux de nos institutions et voulons être la structure d’interface de ce que les Congolais de l’étranger peuvent entreprendre ensemble».

A l’issue de l’entretien, l’ambassadeur congolais à la presse s’est dit satisfait de voir cette initiative portée par « une femme » et a souhaité sa réussite, se portant garant de conseils dans la structuration de projets inovants. « J’ai commencé à y croire et j’espère que l’équipe réussira à mettre ensemble tous nos compatriotes qui se trouvent à l’étranger et trouver le moyen de les organiser pour les préparer à affronter les défis à venir parce que nous savons que les défis existent. Le développement d’un Etat ne serait pas l’apanage des compatriotes qui sont restés au pays. Non ! C’est l’affaire de tout le monde, notamment de la diaspora à même de soutenir les efforts de nos Etats ».Léon Raphaël Mokoko, ambassadeur du Congo en Belgique lors de la réception de la Caravane des voix de la diaspora le 12 novembre à Bruxelles

HCRCE

Téléphone : +331 43 32 64 22

Email :contact@hcrce242.com

Marie Alfred Ngoma

Légendes et crédits photo : 

Photo : 1-Léon Raphaël Mokoko, ambassadeur du Congo en Belgique lors de la réception d'Agnès Ounounou le 12 novembre à Bruxelles Crédit photo : Marie Alfred Ngoma Photo : 2-Léon Raphaël Mokoko, ambassadeur du Congo en Belgique lors de la réception de la Caravane des voix de la diaspora le 12 novembre à Bruxelles Crédit photo : Marie Alfred Ngoma

Notification: 

Non