Distinction : trois Congolais sur la liste Forbes Africa des moins de 30 ans

Jeudi 4 Juillet 2019 - 21:21

Abonnez-vous

  • Augmenter
  • Normal

Current Size: 100%

Version imprimableEnvoyer par courriel

La cinquième édition de la liste Forbes Africa des personnalités africaines de moins de 30 ans rend hommage à des jeunes artistes, entrepreneurs et stars de la technologie les plus accomplis du continent.

Le magazine a publié les noms de cent vingt jeunes africains âgés de moins de 30 ans dans quatre catégories : business, technologie, créativité et sport. La liste a été annoncée lors de la réunion annuelle « Forbes africa under 30 » qui a eu lieu le 28 juin, à  Johannesburg. Les trois jeunes congolais listés figurent tous dans la catégorie « Créativité ». Il s'agit de Harmony Katulondi, Yannick Ilunga « Petit Noir » et Joe ‘Human’ Nawaya.

Harmony Katulondi, 29 ans, est mannequin, acteur, artiste de voix-off et présentateur de l'émission à succès "TopBilling", sur la télévision sud-africaine SABC3. Il est titulaire d'un double diplôme en économie et économétrie. Sa voix unique et son sens du style irréprochable lui ont valu de travailler dans certaines des plus grandes campagnes de publicité en Afrique du Sud. Son style, explique-t-on, est influencé par sa mère qui possède sa propre marque de mode spécialisée dans les imprimés africains et dénommée « MamanPhiloDesigns ». Harmony Katulondi parle couramment le français et l'anglais.

Il a effectué des doublages pour la campagne du film "Black Panther". Il est également le fondateur de Just Love, une organisation à but non lucratif, dont l'objet est d'aider les personnes dans le besoin en organisant des activités de proximité telles que des programmes d'alimentation, des collectes de fonds, le développement des compétences et des opérations d'assainissement de l'environnement.

Noir wave

Yannick Ilunga, 28 ans, est un artiste musicien. Né à Bruxelles d’un père congolais et d'une mère angolaise, élevé en Afrique du Sud depuis l’âge de 6 ans, il vit aujourd’hui entre Le Cap et le quartier londonien de Camden. Ses chansons ont pour thème la mixité culturelle et l’identité. Il est le créateur du concept musical « Noirwave ». Yannick Ilunga a déjà joué pour la chanteuse américaine Solange Knowles, lauréate d'un Grammy award, lors de sa tournée américaine de 2013, et s'est produit au festival South by Southwest au Texas.

Yannick Ilunga est tombé amoureux de la musique à l'âge de 15 ans. En 2012, il a sorti son premier single, "Till We Ghosts", qui a attiré l'attention d'un producteur au Royaume-Uni, où il vit partiellement. L'année suivante, il a signé un contrat de 80 000 £ (103 305 $) et s’est lancé dans sa première tournée mondiale, couvrant l’Afrique, le Royaume-Uni, l’Europe et l’Amérique. Il a joué avec Solange Knowles, Foals (groupe de rock britannique), Kendrick Lamar, Angélique Kidjo et bien d'autres.

Depuis lors, sa carrière a connu un développement fulgurant. Avec son épouse, Rochelle ‘RhaRha’ Nembhard, il travaille à la mise en place de la la fondation Noirwave. Il se consacre aussi actuellement sur la création de son propre festival appelé «No Borders», une célébration du voyage à travers l’art et la musique.

Petit Noir a remporté le South african music award 2016 du meilleur album alternatif pour " La vie est belle / Life is beautiful ". La même année, il a également reçu une reconnaissance pour la pochette de l'album et la vidéo exposée à la galerie d'art africaine de l'Université Harvard.

Créateur de contenu

Joe "Human" Nawaya, 25 ans, est un entrepreneur et un créateur d'identité de marque. Né en République démocratique du Congo, élevé en Belgique et en Afrique du Sud, en 2015, il a co-fondé « Creative mind space », l’une des agences multidisciplinaires les plus prometteuses d’Afrique. L'agence est spécialisée dans la création de contenu, la conception de stratégies, les animations et la création de sites Web pour les marques.

Inscrit au Pearson institute en Afrique du Sud pour obtenir un diplôme en design, Joe Nawaya avait dû abandonner ses études, faute de moyens financiers. « À ce stade, j’ai conclu que ma vie s’était arrêtée, je n’allais pas pouvoir être quelqu'un ou faire quelque chose de moi-même», a-t-il déclaré à Forbes Africa. Néanmoins, il a poursuivi sa passion pour le graphisme et le design.

Joe Nawaya co-anime actuellement l'émission radiophonique sud-africaine #TheThreadedExchange. Il a également récemment lancé un podcast intitulé "Pioneers vs Pretenders" sur Lutcha, une société de podcasting numérique qui héberge une variété de podcasts en ligne.

En dehors de Forbes cette année, « Fast Company » a nommé Joe Nawaya parmi les jeunes sud-africains les plus inspirants du top 20 des moins de 25 ans en 2015. Un an plus tard, Destiny Man l'a présenté dans le cadre de leur publication Bold & Distinguished, comme l'un des créateurs de contenu les plus en vue d'Afrique du Sud. De plus, Joe Nawaya a travaillé et travaille avec plusieurs marques à succès.

 

 

 

Patrick Ndungidi

Légendes et crédits photo : 

Photo1 Couverture de Forbes Africa Under 30 catégorie "Créative" Photo2 Harmony Katulondi Photo 2 Yannick Ilunga "Petite Noir" Photo 4 Joe Nawaya

Notification: 

Non