District d’Ignié : lancement des travaux d’entretien d'une piste rurale de 70 km

Lundi 5 Novembre 2018 - 19:15

Abonnez-vous

  • Augmenter
  • Normal

Current Size: 100%

Version imprimableEnvoyer par courriel

Les travaux de remise en état de la route Massa-Maty centre-Binokina, dans le district d’Ignié, département du Pool, ont été lancés le 5 novembre par le ministre d’Etat, ministre de l’Agriculture, de l’élevage et de la pêche, Henri Djombo.  

Estimé à plus de cent soixante-dix millions de francs CFA, le chantier est financé par le gouvernement congolais à travers le Projet d’appui au développement de l’agriculture commerciale (PDAC), une initiative du gouvernement congolais et de la Banque mondiale. Cette piste rurale bénéficiera à quelque sept mille neuf cents agriculteurs repartis dans au moins trente-cinq villages, afin de leur permettre d’écouler facilement leurs produits sur le marché.

En effet, le district d’Ignié est une localité à vocation agricole, puisque neuf habitants sur dix travaillent la terre. La localité est connue pour la variété des cultures qu’elle produit telles que le manioc, le maïs, l’arachide, l’ananas, le safou, l’avocat, la mangue, les légumes frais et bien d’autres produits maraîchers.

Malgré la vocation paysanne, le niveau de production reste inférieur à la demande et ne permet pas d’améliorer les conditions de vie des ruraux. Il est donc fondamental de réduire le coût de transport des produits agricoles, a estimé le ministre Henri Djombo. « Il nous faut construire des routes et les entretenir durant l’année ; cela permet de baisser les prix des denrées alimentaires. Nous voulons que la commercialisation des produits agricoles soit mieux assurée ; cela passe par la construction et l’entretien des pistes rurales », a-t- il insisté.

Mais la population attend plus de la visite du membre du gouvernement. En témoigne le sous-préfet d’Ignié, Ahmed Dzanga, qui a présenté les doléances de ses administrés. Les producteurs sollicitent de la tutelle, à en croire l’autorité locale, la création d’un centre de mécanisation agricole et la distribution des intrants pour permettre aux paysans d’accroître leurs activités.

Par ailleurs, la population invite le gouvernement à intervenir afin de mettre fin au conflit qui oppose régulièrement les agriculteurs et les éleveurs. Les premiers accusent les seconds d’avoir laissé leurs troupeaux venir détruire les champs. Les éleveurs dénoncent l’agression de leurs cheptels par les agriculteurs. Mais aussi, « la création d’un marché stable à Brazzaville destiné aux producteurs du grand Maty », a plaidé le sous-préfet.

À noter qu’après le lancement des travaux d’entretien de la piste rurale Massa-Maty centre-Binokina, d’autres départements du pays vont bénéficier du même programme. L’accord de financement relatif du Pdac prévoit cette année d’entretenir 500 km de routes rurales en plus de mille nouveaux kilomètres qui seront réhabilités dans les zones où seront financées les activités agropastorales et halieutiques.

La cérémonie de lancement des travaux s’est déroulée en présence des autorités locales, du coordonnateur du Pdac, des partenaires au développement, de la délégation de la société CP en charge des travaux, des cadres du ministère de l’Agriculture ainsi que des bénéficiaires.  

 

Fiacre Kombo

Notification: 

Non