Ébola : une augmentation des cas de l'épidémie

Mardi 22 Janvier 2019 - 15:15

Abonnez-vous

  • Augmenter
  • Normal

Current Size: 100%

Version imprimableEnvoyer par courriel

Le tableau comparatif de la situation épidémiologique de la maladie qui sévit, depuis le 1er aout 2018, dans les provinces du  Nord-Kivu et de  l’Ituri note une augmentation  aussi bien de nombre  de cas confirmés que de décès.

 

À la date du  20 janvier, le ministère de la Santé, dans son bulletin quotidien sur la situation épidémiologique de la maladie à virus Ébola, relève  que, depuis le début de l’épidémie, le cumul des cas est de six cent quatre-vingt cinq dont six cent trente-six confirmés et quarante-neuf probables. Quatre cent dix-neuf  décès ont été notifiés  dont trois cent soixante-dix confirmés et quarante-neuf probables.

Par ailleurs, deux cent quarante-cinq  personnes  ont été guéries. À la même date, le ministère de la Santé souligne que cent quatre-vingt onze  cas suspects ont été en cours d’investigation. Trois nouveaux décès de cas ont été confirmés, notamment au centre de traitement de Butembo qui a enregistré deux cas et un autre au centre de traitement de Beni. Aucun décès  n’a été déclaré.

Pour ce qui est de la situation du 21 janvier, le nombre de cas a connu une hausse. Le cumul est de six cent quatre-vingt–neuf contre  six cent quatre-vingt-cinq cas rapportés la veille.  Le nombre de décès a aussi augmenté, s’élevant  à quatre cent vingt-deux  parmi lesquels  trois cent soixante-treize ont été confirmés et quarante-neuf probables.  Le nombre des personnes guéries n’a pas changé, il est de  deux cent quarante-cinq personnes. À cette date, cent quarante et un  cas suspects  ont été en cours d’investigation, tandis que  quatre  nouveaux ont été  confirmés, dont trois à Katwa et un à Mabalako.

Dans les deux  provinces du Nord-Kivu et de l’Ituri,  la vaccination se poursuit.  Depuis le  8 août 2018,  soixante trois mille sept cent cinquante personnes ont été vaccinées dont vingt mille  à Beni, treize mille à Katwa, sept mille  à Butembo, cinq mille  à Mabalako. D’autres zones et aires de santé ont également vacciné, notamment à Kalunguta,  à Komanda, à Goma, à Mandima … 

Blandine Lusimana

Notification: 

Non