Education : les écoles privées modernisent les modes de paiement des frais d’écolage

Mercredi 5 Septembre 2018 - 19:45

Abonnez-vous

  • Augmenter
  • Normal

Current Size: 100%

Version imprimableEnvoyer par courriel

Les parents pourront désormais s'acquitter des frais scolaires de leurs enfants par voie électronique ou en liquidité, à partir de la prochaine année scolaire 2018-2019.

L'initiative prise par les écoles privées du Congo porte uniquement sur les frais exigibles dans les établissements privés de l’enseignement secondaire, notamment les frais d’inscription, d’écolage et d’examens officiels.

Selon Aïdid Obandza Komand, promoteur du complexe scolaire privé Clesh-Boclaire, à Talangaï, la réforme est approuvée par plusieurs écoles privées d’enseignement et par la Coordination nationale des promoteurs des écoles privées du Congo, ainsi que l’Association des parents d’élèves et étudiants du Congo. 

Les parents choisiront eux-mêmes leur opérateur parmi ceux qui existent au Congo. Ils devront, ensuite, retirer le quitus de paiement à confirmer par l’école après l'opération. Ce document précisera le code de l’école fréquentée par l’élève et les renseignements à fournir lors du transfert.

« Dès que vous payez vos frais, un message est reçu directement par l’intendant de l’école qui, par la suite, doit rendre compte au promoteur de l’école  au fur et à mesure, ou faire le point de caisse à la fin », a expliqué Aïdid Obandza Komand. Son établissement applique déjà cette procédure qu’il juge très salutaire dans le cadre du commerce en ligne.

A Brazzaville, il y a très peu d’entreprises publiques ou privées qui profitent des transferts électroniques, excepté les paiements de factures à l'ex- Société nationale de distribution d’eau ou à l'ex-Société nationale d'électricité.

 

 

Fortuné Ibara

Notification: 

Non