Élections : lancement de la campagne stop à la violence postélectorale

Vendredi 14 Décembre 2018 - 17:30

Abonnez-vous

  • Augmenter
  • Normal

Current Size: 100%

Version imprimableEnvoyer par courriel

L' initiative est de l’ONG Apafrique que dirige Baudouin Mabwanga, en marge de la célébration de la Journée internationale des personnes vivant avec handicap, célébrée le 3 décembre, et dont le thème cette année a mis l’accent sur l’autonomisation de ces personnes. 

 

 

 

 

 

 

 

Le démarrage de la campagne contre les violences postélectorales a eu lieu à Kinshasa, précisément au siège de la Fédération des personnes vivant avec handicap  (Fécopeha), dans la commune de Kasa-vubu. La cérémonie s'est déroulée en présence du coordonnateur de la cellule de campagne d'Emmanuel  Ramazani Shadary chargée des personnes vulnérables et vivant avec handicap, Félix Kabange Numbi Mukwampa,  et du président national de la Fécopeha, Martin Ekanda. Elle arrive au bon moment car intervenant quelques jours avant  la tenue des élections, une  période marquée  dans la plupart des cas par des violences surtout après  la publication des résultats.

Félix Kabange Numbi Mukwampa a profité de l'occasion pour lancer un  vibrant appel à tous les hommes politiques. « Nous voulons inviter les politiciens, qu’il s’agisse des candidats député national ou provincial mais beaucoup plus de candidats président  de la République, qu’ils puissent accepter les résultats des urnes, parce que la violence augmente le nombre des personnes vivant avec handicap », a-t-il déclaré, avant de renchérir que l’État congolais ne prend pas correctement en charge ces personnes .

 Au cours de cette cérémonie, une exposition vente a été organisée. Ce qui a permis au coordonnateur de la cellule chargée des personnes vulnérables et vivant avec handicap d’apprécier leur esprit inventif et créatif à travers les œuvres d’art qu'elles ont exposées. Le groupe musical des personnes vivant avec handicap a agrémenté la cérémonie à la grande satisfaction du coordonnateur Félix Kabange Numbi et de Martin Ekanda.

Cette campagne a été lancée au siège de la Fédération des personnes vivant avec handicap  (Fécopeha) dans la commune de Kasa-vubu en présence du coordonnateur de la cellule de campagne d’Emmanuel  Ramazani Shadary chargée de personnes vulnérables et vivant avec handicap, Félix Kabange Numbi Mukwampa  et du président national de la Fécopeha, Martin Ekanda.

 

Blandine Lusimana

Légendes et crédits photo : 

L'affiche de la campagne

Notification: 

Non