Eliminatoires CAN féminine Ghana 2018 : les Diables rouges ont bu la tasse face aux Lionnes indomptables

Mercredi 6 Juin 2018 - 20:29

Abonnez-vous

  • Augmenter
  • Normal

Current Size: 100%

Version imprimableEnvoyer par courriel

Les espoirs des Congolaises se sont envolés à cause d’une pluie de buts  que les Camerounaises ont fait tomber au stade Alphonse-Massamba-Débat, le 6 juin, en match aller du tour décisif.

Les Lionnes indomptables ont sérieusement laminé les Diables rouges sur un score sans appel de 5-0, faisant ainsi un grand pas vers la qualification pour la phase finale au Ghana. Avec leur statut de vice-championnes d’Afrique, les Lionnes n’ont pas attendu longtemps pour se signaler. Deux minutes ont suffi à Thèrese Ninon Abena  pour placer le Cameroun devant, dans un match à sens unique au cours duquel les Congolaises n’ont créé la moindre occasion.   

Le reste était devenu facile pour elles puisqu’à la  29e mn, Nchout Njoya Ajara a doublé la mise avant que sa coéquipière  Madeleine Michèle Ngono Mani l’imite à la 31e mn. Sûres de leur potentiels offensifs, les Camerounaises ont enfoncé le clou sur un penalty transformé par  Jeannette Grace Ngock Yango à la 61e mn. Le cinquièmebut des Lionnes indomptables a porté, quant à lui, la griffe de Gabrielle  Aboudi Onguene, à la 65e mn.

Avec cinq buts inscrits sur le terrain de l’adversaire, les Camerounaises sont bien parties pour disputer la phase finale au Ghana. Le match retour prévu le dimanche à Yaoundé ne sera qu’une simple formalité même si leur entraîneur, Joseph Brian Ndoko, ne veut pas mettre la charrue avant les bœufs.

« C’est vrai qu’on a pris une option. Je pense qu’il nous reste encore une autre manche, parce que d’ici à trois jours, on verra certainement une autre équipe du Congo. La Lionne va toujours chasser. Nous sommes venus à la chasse et très tôt on a marqué », a-t-il déclaré.

Raphaël Mafoua, reconnaissant la force des Lionnes, entend remotiver sa troupe en vue de présenter une bonne image au retour. « Les Lionnes ont été plus fortes que nous. Nous avons présenté des insuffisances techniques.  Les insuffisances d’une préparation bâclée se sont fait sentir sur le terrain. Et cela nous a coûté cher. Ce n’est pas le fait d’avoir reçu une douche froide qu’on peut baisser les bras. Le problème, c’est de se révolter. Il faut que nous ayons un esprit de révolte et de présenter une bonne image », a-t-il conclu.

 

 

 

James Golden Eloué

Légendes et crédits photo : 

Madeleine Michèle Ngono Mani inscrivant le 3e but camerounais /Adiac

Notification: 

Non