Enjeux politiques : Gabriel Kyungu s’allie à Félix Tshisekedi

Mardi 19 Février 2019 - 16:23

Abonnez-vous

  • Augmenter
  • Normal

Current Size: 100%

Version imprimableEnvoyer par courriel

Le proche de Moïse Katumbi et membre de la coalition Lamuka justifie sa décision par le fait que ce regroupement n'était qu'une plate-forme électorale; les élections étant passées, il devient sans objet et condamné à disparaître.  

Après avoir présidé, comme doyen d’âge, le bureau provisoire de l’Assemblée nationale, Gabriel Kyungu a décidé de rentrer au Katanga où il a choisi de siéger à l’Assemblée provinciale. Son retour dans cette province a coïncidé avec la réouverture du siège de son parti, l'Union des nationalistes fédéralistes du Congo (Unafec), scellé fin décembre 2016, quelques mois après la création du G7, plate-forme de l'opposition dissidente de l'ancienne majorité présidentielle et proche de Moïse Katumbi.

Devant une foule de ses partisans réunis au siège de l’Unafec, le le18 février, celui qu’on appelle affectueusement  « baba » a tenu à éclairer la lanterne de l’opinion locale quant à ses rapports avec la coalition Lamuka, au regard de ses récentes prises de position. Sans ambigüité ni circonlocutions, Gabriel Kyungu, pourtant proche de Moïse Katumbi et cadre du G7, a indiqué ne plus faire partie de cette plate-forme électorale qui n’était que circonstancielle et limitée dans le temps. « Lamuka était une plate-forme électorale, et puisque les élections sont passées, moi je reste membre d'Ensemble avec un seul leader qu’est Moïse Katumbu et non Lamuka », a-t-il déclaré. En fait, il entend poursuivre son combat politique dans le cadre du regroupent " Ensemble" initiée par son mentor, Moïse Katumbi, à l’ombre de qui il s’est forgé une stature politique.    

A propos de la présidence de Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo, Gabriel Kyungu  n’a pas également eu sa langue dan sa poche. Pour lui, il n’y a pas lieu de spéculer étant entendu que Félix Tshisekedi est le seul et unique président de la République élu et « il n’y en a pas deux ». Et d’ajouter qu’il n’existe pas de problème entre Félix Tshisekedi et Moïse Katumbi qui, à l'en croire, le reconnaît dans son nouveau statut de président. « A présent, nous regardons dans la même direction pour le développement du pays  autour du président Félix Tshisekedi. Nous n'avons nullement l'intention de nous venger. Le peuple congolais veut nous voir dans l'unité, le calme et dans un climat de fraternité », a-t-il signifié.

Alain Diasso

Légendes et crédits photo : 

Gabriel Kyungu en meeting

Notification: 

Non