Fête nationale belge : à Brazzaville, l’ambassade a célébré l’évènement

Samedi 20 Juillet 2019 - 17:45

Abonnez-vous

  • Augmenter
  • Normal

Current Size: 100%

Version imprimableEnvoyer par courriel

Le 21 juillet de chaque année, le royaume de Belgique commémore la fête nationale marquant la prestation de serment du premier roi des Belges, Léopold Ier. À Brazzaville, l’ambassadeur accrédité au Congo,  Frédéric Meurice, a organisé, le 19 juillet, deux jours avant la date officielle, une réception solennelle.

S’exprimant à cette occasion, dans une ambiance festive, le chef de mission belge au Congo a tenu à situer l’évènement dans son contexte historique. Il a ainsi précisé à l’assistance que la fête commémorée ce jour, n’était pas celle de libération de la Belgique proprement dite.

« Nous ne célébrons pas aujourd’hui la déclaration de l’indépendance de la Belgique, plutôt le 188e anniversaire de la prestation de serment du 1er roi de Belgique, Léopold Ier, qui eut lieu le 21 juillet 1831, un an après la déclaration de l’indépendance », précisait  Frédéric Meurice .

Ravi de la réouverture de leur représentation diplomatique au Congo, fermée depuis 2015, le diplomate belge a saisi l’occasion pour saluer l’excellence des relations diplomatiques qui existent entre le royaume de Belgique et le Congo, pour lesquelles il a pris l’engagement de les rendre plus dynamiques et fructueuses.

« Cette fête est pour nous une occasion heureuse, puisque nous renouons avec une tradition interrompue il y a quelques années. Je ne voudrais pas rappeler les raisons qui ont permis la fermeture de l’ambassade en 2015, plutôt je me réjouis de sa réouverture depuis quelques mois déjà. Le drapeau flotte encore, ce n’est pas la fin mais le début d’une nouvelle coopération », a renchéri le chargé d’affaires en pied de Belgique.

Cependant, pour fortifier cette coopération, Frédéric Meurice a ciblé quelques secteurs prioritaires auxquels son pays devrait intervenir à court terme. Les secteurs phares cités par le diplomate sont, entre autres, le domaine militaire et sécuritaire. Il a promis qu’une nouvelle stratégie sera étudiée entre les deux parties pour le rendre plus diversifié.

Au plan économique et commercial, le chef de mission belge au Congo a annoncé aussi un partenariat bilatéral gagnant-gagnant plus dynamique et plus soutenu, capable de booster la collaboration.

« Sur les plans économique et commercial, nous entretenons de bonnes relations. En 2018, par exemple, la Belgique a exporté des biens d’une valeur de 153 millions vers le Congo. Et le Congo, pour sa part, a exporté pour 55 millions d’euros vers la Belgique », s’est-il réjoui, ajoutant que plusieurs entreprises belges manifestent le désir de venir investir au Congo. La récente signature de l’accord avec le FMI sera le déclic de cette coopération économique, a-t-il précisé.

En dernier ressort, Frédéric Meurice a témoigné sa reconnaissance au Congo, pour avoir soutenu sa candidature au conseil de sécurité. Il reste reconnaissant envers le chef de l’Etat pour cet appui.

La commémoration a eu lieu en présence de la communauté belge vivant à Brazzaville, des chefs de missions diplomatiques accrédités au Congo ainsi que de quelques officiels congolais, conduits par la ministre de la Promotion de la femme et l’intégration de la femme au développement.

 

Firmin Oyé

Notification: 

Non