Finances publiques : hausse attendue des ressources budgétaires en 2019

Lundi 23 Juillet 2018 - 19:04

Abonnez-vous

  • Augmenter
  • Normal

Current Size: 100%

Version imprimableEnvoyer par courriel

Le gouvernement estime, dans ses prévisions annoncées lors du dernier Conseil des ministres, une augmentation des ressources et des dépenses budgétaires entre 2019 et 2021, consécutive à une montée probable des cours du pétrole.

Les ressources budgétaires atteindraient ainsi  2077 milliards 900 millions de francs CFA en 2019 contre 1602 milliards 600 millions de francs en 2018, soit une hausse de 29,7%.

Les mêmes prévisions macroéconomiques font état de ce que les recettes se replieraient à 2022 milliards 900 millions de francs CFA en 2020 contre 1965 milliards 500 millions de francs CFA en 2021.

En ce qui concerne les recettes fiscales, il est prévu une hausse de 6,7% en passant de 737 milliards 900 millions de francs CFA en 2018 à 806 milliards 300 millions de francs CFA en 2019 contre 850 milliards 300 millions de francs CFA en 2020 et 919 milliards 300 millions de francs CFA en 2021.

Selon le gouvernement, les autres recettes liées au secteur pétrolier s’établiraient à 1048 milliards 100 millions de francs CFA en moyenne sur la même période à un rythme annuel de – 10,6%.

Elles seraient de 1160 milliards 800 millions de francs CFA en 2019 contre 755 milliards 500 millions de francs CFA en 2018. En 2020, ces recettes seraient estimées à 1056 milliards 800 millions de francs CFA contre 926 milliards 800 millions de francs CFA en 2021.

En outre, le gouvernement souligne une prépondérance entre 2019 et 2021 des crédits budgétaires alloués aux secteurs sociaux avec en moyenne 458 milliards de francs CFA, soit 40,4% du budget de l’Etat.

Les secteurs de la défense et de la sécurité ainsi que celui des infrastructures occuperaient la deuxième et la troisième positions avec respectivement 214 milliards 900 millions de francs CFA et 132 milliards 300 millions de francs CFA en moyenne soit 18,9% et 11,7%.

La quatrième et la cinquième positions reviendraient aux secteurs de la souveraineté et de la gouvernance administrative et économique avec 127 milliards 500 millions de francs CFA en moyenne et 123 milliards 800 millions de francs CFA.

La sixième position est réservée au secteur de production et du commerce avec 52 milliards 700 millions de francs CFA soit 4,7%. Le secteur gouvernance judiciaire occuperait la dernière position avec 25 milliards 600 millions de francs CFA soit 2,3%.

Par ailleurs, l’on a notifié la mobilisation de 291 milliards de francs CFA au 31 mars 2018, soit 18,2% des prévisions, au titre du budget de l’Etat de l’année en cours chiffré à 1602 milliards 600 millions de francs CFA.

En fin décembre 2018, ces ressources pourraient se situer à 1164 milliards de francs CFA, soit un taux de réalisation de 72%, en raison de la persistance de la morosité de la conjoncture dans le secteur pétrolier. 

Christian Brice Elion

Notification: 

Non