Fonction publique : mise en œuvre sous peu d’un plan de formation des agents

Mercredi 10 Juillet 2019 - 19:30

Abonnez-vous

  • Augmenter
  • Normal

Current Size: 100%

Version imprimableEnvoyer par courriel

Le consultant international, Eustache Akpane, chargé de développer le projet de formation qui couvrira la période de trois ans, 2019-2022, a présenté les résultats de sa mission d'étude lors d’un atelier de restitution tenu récemment à Brazzaville.

Conduite entre décembre 2018 et juin 2019, la mission s’est déroulée en quatre phases, à savoir l’état des lieux des capacités techniques et professionnelles existantes ; l’estimation des besoins requis ; la synthèse des écarts relevés entre les besoins futurs et les capacités existantes et l’élaboration d’un plan de formation. 

Dans l’exécution de sa mission, le consultant a  recueilli les besoins de formation de toutes les structures du  ministère de la Fonction publique qui, au terme de l’analyse, ont permis de retenir cent quarante-deux thèmes, repartis en dix-huit domaines dont l’administration, l’archivage, l’audit et le contrôle, la communication et les relations internationales, le droit, la comptabilité et les finances publiques, l’informatique, les langues, la logistique, le management, la passation des marchés, les ressources humaines, la gestion des risques, le secrétariat, la sécurité sociale, les statistiques, etc.

Le plan de formation est ainsi axé sur l’approche théorique et définition des notions clés, la méthodologie d’intervention, la présentation du ministère de la Fonction publique, les besoins consolidés de formation par direction, le budget et le calendrier du plan, les hypothèses budgétaires, les conditions de mise en œuvre du plan.

Présidant les travaux, le coordonnateur du Projet des réformes intégrées du secteur public, Jean Noël Ngoulou, a salué la bonne qualité du partenariat entre la Banque mondiale et la République du Congo, à travers le PRISP (cofinancé par les deux parties), avant d’exhorter les participants à s’approprier le plan dont la mise en œuvre permettra d’améliorer la performance de cette administration publique.

Lopelle Mboussa Gassia

Légendes et crédits photo : 

Les participants à l'atelier de restitution

Notification: 

Non