Formation professionnelle : adoption du cadre juridique des écoles paramédicales

Samedi 8 Juin 2019 - 16:45

Abonnez-vous

  • Augmenter
  • Normal

Current Size: 100%

Version imprimableEnvoyer par courriel

Le document a été validé par les experts de l’enseignement professionnel,  le 3 juin, à l'issue d'un atelier à Brazzaville, dans la perspective  d’obtenir un consensus et une compréhension commune sur les plans  organisationnel, fonctionnel, administratif et scolaire.

 

Le cadre juridique des écoles paramédicales leur permettra d’avoir un organigramme clair et connu de l’ensemble des professionnels, des descriptifs écrits des missions de service et de fiches de postes par section ainsi que des procès-verbaux ou des procédures écrites pour l’ensemble des missions ou des tâches  à réaliser au sein de ces établissements.

Ce document  a été élaboré dans le cadre du projet de réforme de l’enseignement paramédical, coordonné par le Pr Richard Roger Bileckot, en partenariat avec l’Institut européen de coopération et de développement (IECD), représenté par Nolmann de Rigaud et Vincent Jaeg.

Le Pr Richard Roger Bileckot a indiqué, dans sa présentation, que l’atelier de validation du cadre juridique des écoles paramédicales avait pour objectif spécifique d’analyser les résultats  du diagnostic de l’organisation administrative et scolaire de ces écoles, de valider le projet arrêté fixant leurs attributions et leur organisation administrative et scolaire.

Nolmann de Rigaud a souligné que le constat fait dans les écoles paramédicales a montré des insuffisances considérables à l’endroit du personnel. Selon elle, il existe de nombreux glissements de tâches d’un service à l’autre, faute de compétences ou de savoir-faire adéquats. « Les personnes ne sont pas nommées à un poste en fonction de leurs compétences ou de leur formation. Beaucoup de doublons dans la réalisation des tâches », a- t-elle souligné.

Notons que cet atelier a été ouvert par le ministre de l’Enseignement technique et professionnel, de la formation qualifiante et de l’emploi, Antoine Thomas Nicéphore Fylla Saint Eudes. Il a indiqué que le projet de réforme de l’enseignement paramédical avait pour objet de former les agents de santé en quantité suffisante et en qualité satisfaisante aux exigences internationales.

Le diagnostic de l’organisation administrative et scolaire de ces écoles a été effectué sans complaisance, de manière participative, et avec l’appui de l’IECD, suite aux dysfonctionnements majeurs qui doivent être corrigés à travers l’adoption d’un organigramme clair, des fiches des postes et de projets d’arrêtés  qui complèteront le cadre juridique des écoles paramédicales.

Lydie Gisèle Oko

Notification: 

Non