France: Emmanuel Macron en quête d'un "second souffle"

Mercredi 17 Octobre 2018 - 19:21

Abonnez-vous

  • Augmenter
  • Normal

Current Size: 100%

Version imprimableEnvoyer par courriel

Le pays a un nouveau gouvernement remanié après le départ, début octobre, du ministre de l'Intérieur, avec l'arrivée de personnalités mal connues du grand public dans un contexte de forte impopularité du président de la République.

La nouvelle équipe qui compte peu de poids lourds politiques veut apporter un second souffle au quinquennat d'Emmanuel Macron, tombé bas dans les sondages. Rajeuni - la moyenne d'âge passe sous les 50 ans -, ce gouvernement comprend, outre le Premier ministre, trente-quatre membres, avec une parité hommes-femmes et huit entrants. Accusé par certains d'arrogance et de manque d'écoute, le président français a vu sa  popularité fortement entamée par l'affaire dite "Benalla", du nom d'un de ses collaborateurs accusé de violences, et une série de saillies polémiques. Emmanuel Macron a notamment qualifié les Français de "Gaulois réfractaires au changement".

C'est un proche du président, Christophe Castaner, 52 ans, qui a été nommé ministre de l'Intérieur en remplacement de Gérard Collomb, dont la démission surprise le 2 octobre - suivant de peu celle d'un autre pilier du gouvernement, Nicolas Hulot - avait donné le sentiment d'un flottement au gouvernement, alors que la France est toujours sous menace terroriste. Christophe Castaner occupait jusque-là le poste de secrétaire d'Etat aux Relations avec le parlement et était également à la tête du parti présidentiel, La République en marche, qu'il va quitter prochainement. Il sera épaulé par Laurent Nuñez, actuel directeur du service de renseignement intérieur.

 

AFP

Notification: 

Non