Gestion des infrastructures : un géo-portail routier mis au point par une équipe d’ingénieurs

Samedi 12 Janvier 2019 - 12:15

Abonnez-vous

  • Augmenter
  • Normal

Current Size: 100%

Version imprimableEnvoyer par courriel

Des experts congolais et français ont pu collecter toutes les données sur l’ensemble du réseau routier national. L’outil est censé alerter les services compétents sur l’état de la route ou d’autres ouvrages dégradés à un point donné.

Le référentiel géographique routier du Congo a été présenté aux membres du gouvernement, le 9 janvier à Brazzaville, au cours d’un atelier de validation du Plan national des transports 2019-2038. Il s’agit d’un véritable outil d’aide à la prise de décision nécessaire à l’entretien routier.

En effet, le portail routier est le résultat d’un travail de collecte des géo-données qui sont ensuite transformées en cartographie, a expliqué son administrateur et l’un des ingénieurs, Prefils Nguengoro. « Ce portail est capable de nous indiquer, selon le suivi, le tronçon nécessitant des travaux d’entretien, un pont à aménager ou un panneau à remplacer. Vaut mieux dépenser cent mille francs CFA pour l’entretien, que de dépenser un million pour la réhabilitation d’une route », a estimé cet ingénieur.

Pour le développement de l’application web full, les ingénieurs congolais ont dû bénéficier de l’appui technique des experts français du cabinet Louis Berger, qui les ont formés à la technique de collecte des données ainsi que la gestion du géo-portail. Le système est adapté à tout type d’écran (Smartphone, ordinateur fixe et portable) et les décideurs peuvent donc voir les ouvrages qui ont été visités depuis au moins six mois.

Ces ingénieurs espèrent étendre leur application sur d’autres domaines comme l’agriculture et les mines mais, les moyens leur font défaut. « Nous avons un abonnement de deux ans d’ici à 2021. C’est pourquoi, nous attendons du gouvernement un appui pour le renouvellement de cet abonnement afin de pouvoir pérenniser cette plate-forme », a-t- il lancé.   

Fiacre Kombo

Légendes et crédits photo : 

Un poste de péage de Lifoula

Notification: 

Non