Hommage : l’œuvre d’Edith Lucie Bongo Ondimba saluée par Afrika Telema

Jeudi 14 Mars 2019 - 20:16

Abonnez-vous

  • Augmenter
  • Normal

Current Size: 100%

Version imprimableEnvoyer par courriel

L’association a organisé une messe d’action de grâces en la paroisse Notre Dame de Fatima, le 14 mars à Brazzaville, en guise de la dixième année de disparition de la fille aînée du président de la République, Denis Sassou N'Guesso.

Dans son homélie, le père Jean-Marie Bukasa Malu, fondateur et président d’Afrika Telema, a loué l’altruisme d’Edith Lucie Bongo Ondimba. Il a regretté le fait que cette dame, mère de trois enfants, a été arrachée à l’affection de siens alors que ses initiatives pour le bien-être de tous n’avaient pas encore tari.

Les participants à l'homélie ont découvert les actes salutaires qu’Edith Lucie Bongo Ondimba a posés durant ses quarante-cinq ans de vie sur terre, son combat social se faisant ressentir jusqu’aujourd’hui.

Le prêche a été tiré dans la deuxième lettre de Saint Paul à Timothée, au quatrième chapitre, les versets 6 et 8. Dans sa prédication, Jean-Marie Bukasa Malu a encouragé les fidèles dans la foi pour de bonnes oeuvres,  à l'image de l'illustre disparue. « Si nous célébrons cette messe, c’est  pour exalter une femme qui a posé des actes de générosité d’une manière désintéressée. Plusieurs témoignages confirment l’état d’âme de cette femme. Saint Paul dit : j’ai combattu le bon combat, j’ai achevé ma course, j’ai gardé la foi, il ne me reste qu’à recevoir la couronne de justice », a-t-il indiqué.

L’émotion était visible sur le visage des fidèles pendant  la prédication, surtout lorsque le père a rappelé que "maman solution" a prié à la paroisse Notre Dame de Fatima durant sa jeunesse. Selon Jean-Marie Bukasa Malu, les filles et fils du Congo ont un modèle à suivre car, malgré son statut d'enfant du chef de l’Etat, Edith a préféré étudier au Congo. « Que chacun de nous commence son combat comme Edith Lucie Bongo Ondimba ; d’abord dans sa famille, dans son quartier et dans son milieu professionnel, pour plaire à Dieu et servir de modèle pour les autres », a notifié le père.

Notons que le choix de cette date n’est pas anodin puisque le 14 mars 2019 marque le dixième anniversaire de la mort de la fille du chef de l’Etat congolais et ancienne première dame du Gabon, Edith Lucie Bongo Ondimba. À la fin de la messe, les membres de l’association Afrika Telema ont remis des médailles de la sainte face de Jésus à chaque fidèle chrétien.

 

Rude Ngoma, stagiaire

Légendes et crédits photo : 

Une vue des fidèles

Notification: 

Non