Humour : les Bobodioufs sur les planches du Lubum Comedy Club

Jeudi 15 Novembre 2018 - 19:53

Abonnez-vous

  • Augmenter
  • Normal

Current Size: 100%

Version imprimableEnvoyer par courriel

Annoncé depuis quelques mois pour un événement culte, le rendez-vous du rire quasi hebdomadaire qui tient en haleine Lubumbashi s’offre sa première affiche de marque étrangère avec le célèbre duo burkinabè, le 17 novembre, à partir de 18h.

 Les Bobodioufs sur les planches du Lubum Comedy ClubChose promise, chose due. Le Lubum comedy club avait annoncé, il y a peu, son ambition panafricaine pour commencer avant de s’ouvrir au monde. Et le premier pas va être fait avec la participation des Bobodioufs et Weilfar Kaya de Brazzaville.

Pour Benjamin Kahitare, l’initiateur de la scène découverte de l’humour qui devient, au fil des mois, une plaque tournante incontournable du rire du Haut Katanga, c’est une preuve qu’un rêve prend corps. « Nous sommes en train de mettre petit-à-petit la RDC, Lubumbashi, sur la carte mondiale de l’humour », a-t-il confié au Courrier de Kinshasa. Il ne cache pas le vœux qu’il nourrit et pour lequel le Lubum comedy club, dont la troupe compte dix humoristes, abat un travail important. «  Nous avons fait venir les Bobodiouf du Burkina et Weilfar Kaya de Brazzaville», a-t-il fait savoir, poursuivant : «  Nous aimerions aussi que les humoristes d’autres pays disent, après leur passage ici, qu’ils ont fait un pas de plus, évolué dans leur carrière grâce à cela. Nous ne devons pas toujours être les seuls à avoir pour repère de notre grandeur les initiatives étrangères mais devons aussi le devenir pour les autres à partir de nos initiatives ».

L’humour se porte bien à Lubumbashi, l’on doit pour cela une fière chandelle à Lubum comedy club. Ce n’est pas le coup du hasard comme l’explique Benjamin : « Il y a un travail d’entrepreneur qui est fait dans ce sens ». Indiquant à l’occasion qu’il a un background d’études d’entrepreneuriat, il soutient que pour aller de l’avant, il a pris lui-même « les choses en main ». Résultat des courses, « les salles sont remplies » car le public aime ces week-ends de fou rire qu’il attend, d’ailleurs, avec impatience. Et cet afflux n’est pas sans bonne conséquence : « Aujourd’hui, nous ne nous plaignons pas, nous arrivons à accrocher quelques sponsors quoique nous ayons les mêmes difficultés que celles rencontrées à Kinshasa mais avec la détermination et du courage, ça marche », a-t-il affirmé.  Benjamin Kahitare et Les Bobodioufs

Une scène dynamique

Benjamin Kahitare tient pour un vrai motif de fierté que « la scène humoristique de Lubumbashi commence à être dynamique ». Et l’on ne saurait que lui concéder ce mérite, quand il affirme : « Je l’ai assez influencée et cette année, l’on a parlé de l’humour comme jamais auparavant grâce au Lubum comedy club, j’en suis très fier ». Le succès de cette scène du rire tient aussi sans doute à son palmarès jusqu’ici très éloquent. «  Nous avons fait venir plusieurs humoristes de Kinshasa. Ronsia, Abelle Bowala, Les Nyota, Félix Kisabaka et Mars Kadiombo ont presté à Lubumbashi », a-t-il déclaré. Se réjouissant que le projet avec Neveu national ait réussi car la star du rire va se produire aussi le 17 novembre, l’humoriste lushois a laissé entendre : « ça se passe bien avec les artistes de Kinshasa car le public lushois est très accueillant. L’humour de Kinshasa est très bien apprécié autant que moi quand j’y preste ».

Aussi, avec une pointe de nostalgie dans la voix, Benjamin nous a confié : « La scène kinoise me manque énormément. Le public kinois c’est le meilleur, il me manque. Il ne te fait pas de cadeau, quand tu n’es pas drôle, il te fait sentir que tu ne l’es pas et quand tu l’es, il te donne la couronne, ça j’aime ! ». Pour pallier ce manque, il a en vue de concrétiser un tout nouveau projet de spectacle. À ce sujet, il nous a tout de suite fait savoir : « Je prévois une tournée dans le Congo, pendant le mois de mars 2019, au cours de laquelle je vais caler une date pour Kinshasa ».

Nioni Masela

Légendes et crédits photo : 

Photo1 : Les Bobodioufs sur les planches du Lubum comedy club Photo2 : Benjamin Kahitare et Les Bobodioufs

Notification: 

Non