Opinion

  • Éditorial

Impeachment ?

Mercredi 17 Mai 2017 - 20:46

Abonnez-vous

  • Augmenter
  • Normal

Current Size: 100%

Version imprimableEnvoyer par courriel


Plus les jours passent plus l’étau se resserre autour de Donald Trump qui a commis l’erreur de démettre la semaine dernière James Comey, chef du FBI le puissant service chargé de veiller sur la sécurité intérieure et extérieure des Etats-Unis. Avec en perspective, si l’affaire continue de s’aggraver comme tout le laisse penser désormais, le départ forcé du nouveau président américain à l’issue d’une procédure dite d’« impeachment » que conduirait la Chambre des représentants.

Au cœur de cette affaire se trouvent, chacun le sait, les relations que Donald Trump comme ses plus proches collaborateurs ont longtemps entretenues et, semble-t-il, continuent d’entretenir avec les plus hautes autorités russes au risque de porter atteinte aux intérêts stratégiques des Etats-Unis. Une faute présumée sur laquelle la presse d’outre-Atlantique investigue sans complaisance depuis des semaines, rassemblant des témoignages qui persuadent peu à peu la classe politique que l’actuel locataire de la Maison Blanche décrédibilise la puissance américaine.

La procédure d’« impeachment » n’a rien d’utopique ni d’irréaliste. Elle vise les plus hautes autorités des Etats-Unis depuis qu’elle a été créée en l’an 1787 et utilisée à sept reprises depuis lors, faisant peser sur les dirigeants américains, président compris, une menace bien réelle. Menace qui obligea Richard Nixon à démissionner de ses fonctions en août 1974 pour mettre fin à l’affaire dite du « Watergate » qui aurait sans doute débouché sur sa destitution.

Si une telle issue n’est pas encore certaine dans le cas de Donald Trump elle porte dès à présent une atteinte à sa posture d’homme d’Etat qui ne peut manquer d’avoir des conséquences sur la politique extérieure des Etats-Unis. Comment, en effet, l’Amérique pourrait-elle avoir une attitude ferme vis-à-vis de la Russie dans les crises qui secouent le Proche-Orient et l’Europe de l’Est si les enquêtes en cours révèlent des accointances suspectes avec les dirigeants de l’ex-URSS.

Rien n’est véritablement joué dans la partie de poker menteur qui se joue sous nos yeux médusés, mais au fil des jours l’avenir de Donald Trump devient de plus en plus incertain. Et avec lui grandit dans la communauté internationale une inquiétude que les Américains, tous les Américains auraient tort de sous-estimer.

 

 

Les Dépêches de Brazzaville

Edition: 

Édition Quotidienne (DB)

Notification: 

Non

Éditorial : les derniers articles
▶ 24/5/2017 | Certitude
▶ 22/5/2017 | Inquiétude
▶ 20/5/2017 | Et après ?
▶ 18/5/2017 | Défi
▶ 17/5/2017 | Impeachment ?
▶ 16/5/2017 | Révision
▶ 15/5/2017 | Signaux
▶ 15/5/2017 | Messages
▶ 11/5/2017 | Watergate 2 ?
▶ 9/5/2017 | Une chance unique