Initiative : "Elamba propre" ou facilité de nettoyer le linge à domicile

Jeudi 13 Décembre 2018 - 20:45

Abonnez-vous

  • Augmenter
  • Normal

Current Size: 100%

Version imprimableEnvoyer par courriel

La start-up a vu le jour, il y a peine deux mois, à Brazzaville. Son service de nettoyage de linge à domicile prend un réel succès, à tel point que son promoteur, Eirmelan-Ramel Bibila, veut s’orienter vers un financement pour satisfaire les clients de plus en plus nombreux.

Aller vers les besoins, c’est ce dont les entreprises innovantes s’affairent chaque jour pour briser les stéréotypes. Dans cet esprit, "Elamba propre;" qui veut simplement dire « vêtement propre », a trouvé dans le service de nettoyage de vêtement un nouveau créneau, celui de le faire chez le client afin qu’il n’oublie rien et surtout s’assure que le travail est fait dans les règles de l’art.

Le principe est simple. Un coup de fil suffi et l’équipe débarque chez vous pour le nettoyage, pourvu que le client ait de l’électricité pour faire tourner les machines. Les habits se nettoient en catégorie compensant des kilos. Les tarifs oscillent entre 2000 et 5000 FCFA hors repassage.  

Eirmelan-Ramel Bibila a démarré avec une machine à laver. Aujourd’hui, il en possède trois achetées grâce aux économies que lui procure le projet pour lequel il emploie cinq jeunes congolais. Avec un portefeuille client qui dépasse déjà la centaine des ménages, le projet est victime de son propre succès. En effet, déplacer les machines d’un client à un autre est un véritable casse-tête.  Pour l’heure, "Elamba propre" le fait avec deux charriots et se pose alors la question du gain du temps.

Avec le succès de l’opération, Eirmelan veut contacter les banques pour un financement. L’objectif est d’acquérir des moyens de déplacement plus adéquats à l’instar des vélos dits « Kavaki » qui possèdent d’importantes charrettes capables de contenir machines et produits. Autre innovation que va apporter le projet : le repassage après nettoyage. Jusque-là, "Elamba propre" se contentait de laver le linge que le client fait sécher lui-même.

 

 

 

 

Christ Boka

Légendes et crédits photo : 

Eirmelan-Ramel Bibila à droite et son équipe chez un client à Bacongo

Notification: 

Non