Invention : le Béninois Sem Djeguede lance « Interim », un réseau social multilingue

Jeudi 22 Novembre 2018 - 21:49

Abonnez-vous

  • Augmenter
  • Normal

Current Size: 100%

Version imprimableEnvoyer par courriel

Ce réseau social unique et digne de la créativité africaine vient mettre une fois de plus en exergue l’innovation des jeunes du continent. Interim assure une traduction instantanée et veut plus rapprocher  les citoyens du monde en brisant les barrières linguistiques.

Interim est un réseau social doté d’un moteur intelligent de traduction instantanée. Il facilite la communication dans une langue A avec quelqu’un qui ne parle que la langue B avec une parfaite compréhension. Lors d’une interview que Sem Irvin Djeguede nous a accordée, il a indiqué : « Supposez que vous vous rendez en Chine et souhaitez discuter Big Data ou opportunités d’affaires ou supposez simplement que vous souhaitez vous faire des amis ayant les mêmes intérêts que vous dans un autre pays mais malheureusement vous ne parlez pas la langue de ce pays. Cela peut être frustrant. Interim supprime la barrière de la langue. Nos algorithmes vous proposent les personnes avec lesquelles vous avez le plus d’intérêts en commun. Vous envoyez votre message en français et votre interlocuteur le reçoit dans sa langue en temps réel et vice versa ».

 Développer une application de messagerie instantanée peut paraître facile avec l’expansion  des nouvelles technologie de l’information de la communication  mais très complexe surtout avec l’usage de la traduction instantanée. Interim garantit la stabilisation des communications, la conformité aux standards internationaux de développement, la compatibilité entre différents téléphones et autres moyens de communication.

L’idée de la mise en place de ce réseau social est née du fait que ce jeune était confronté à certains problèmes de communication dans les différents pays qu’il a visités. Dans un entretien accordé au magazine InAfrik, Sem Irvin Djeguede a clarifié qu’il y a quelques années, il devait se rendre à une réunion professionnelle pour 9h à Istanbul en Turquie. Mais il était arrivé à 9h45 car son chauffeur ne parlait pas un seul mot d’anglais ni de français. «Ces situations n’ont fait que conforter mon idée de briser la barrière de la langue. J’étais à l’époque dans un grand groupe international et la communication était essentiellement en anglais pour les échanges avec l’international.  Puis une fois, j’ai assisté à une conférence à Paris qui mettait en lumière l’avenir de nos langues et de la communication. Imaginons que si un paysan africain peut un jour arriver à échanger avec un autre paysan chinois ou avec des acheteurs américains sans comprendre un seul mot de leur langue, si deux individus étant à l’autre bout de la terre peuvent communiquer librement chacun dans sa langue et se comprendre parfaitement, alors  j’aurai atteint mon objectif et l’humanité aura franchi un autre cap important », a-t-il ajouté dans ce magazine.

Afin de justifier le nom de ce projet qui lui a pris dix mois de travail acharné, ce jeune homme explique que chacune des lettres du mot Interim représente les sept continents dans une langue différente. Le mode d’emploi et la fonctionnalité de cet outil de communication qui est disponible sur Google Play, depuis sa création au milieu de l’année en cours, est très facile. Une fois connecté, il faut cliquer sur “Intérêts” en haut à gauche afin de mettre à jour vos intérêts. Après cela, l’application va vous proposer une liste de personnes dans le monde ayant les mêmes intérêts que vous. L’appli classe et affiche en premier les personnes avec le plus d’affinités (intérêts en commun) par ordre décroissant. Donc, en premier s’afficheront ceux avec qui vous avez le plus d’affinités et en dernier le moins. Vous pouvez filtrer les personnes par pays en cliquant sur "Pays" en haut. Il vous suffit de cliquer sur l’un d’entre eux pour entamer la discussion. Il est également possible d’envoyer et recevoir des photos. L’application ne supporte pas encore les vidéos.

Au cours des mois d’aout  et d’octobre dernier, Interim a enregistré plus de cinq mille téléchargements en seulement deux mois. Sa version iOS pour iPhone est prévue pour début 2019. Sem Irvin Djeguede croit vraiment à son initiative. Voilà pourquoi il indique : « L’idée n’est pas de se comparer aux géants mais d’être un géant à part entière. Un entrepreneur, c’est quelqu’un qui saute d’un avion et qui construit son parachute en descendant ». Notons que ce  fils du Bénin y a grandi et effectué ses études secondaires jusqu’au baccalauréat, avant d’aller décrocher, en 2009, son diplôme d’ingénieur en région parisienne, et son MBA aux États-Unis. Agé de 33 ans, il se dit prêt à révolutionner le numérique africain.

 

Rude Ngoma

Légendes et crédits photo : 

1-Sem Irvin Djeguede 2- Banner du réseau social

Notification: 

Non