Investissements : dix millions de dollars supplémentaires en faveur des PME africaines

Jeudi 12 Juillet 2018 - 21:11

Abonnez-vous

  • Augmenter
  • Normal

Current Size: 100%

Version imprimableEnvoyer par courriel

La Banque africaine de développement (BAD) a approuvé, le 11 juillet, l’octroi du financement supplémentaire au Fonds africain de garantie pour des Petites et moyennes entreprises(PME) du continent.

« Ce fonds sera ainsi renforcé pour garantir des prêts aux PME en Afrique, stimulant de ce fait le développement des entreprises privées et la création d’emplois durables », a-t-on appris d’un communiqué de l’institution.

L’objectif étant d’encourager l’accès au financement des PME et d’approfondir les systèmes financiers en Afrique. Ce nouvel investissement de la banque dans le Fonds africain  de garantie pour les PME  va  « renforcer la capacité et aider à élargir et approfondir les systèmes financiers domestiques en Afrique », a indiqué le directeur du département du développement du secteur financier à la BAD, Stéfan Nallétamby.

Avec ce soutien, le Fonds africain de garantie continuera de catalyser les prêts aux secteurs clés tels que l’industrie manufacturière, le commerce, les énergies renouvelables, le logement, la santé, l’éducation, le secteur financier et l’agriculture conformément aux priorités de la banque, à savoir nourrir l’Afrique et améliorer la qualité de la vie des Africains, affirme le communiqué.

L’apport de la BAD vient compléter ses initiatives pour accroître le financement dans le secteur privé par le biais des institutions financières et des marchés financiers, en particulier pour faire progresser le financement des PME.  

Créé en 2012, le Fonds africain de garantie est actif  dans trente-huit pays dont douze en transition en Afrique. Il s’est associé à quatre-vingt-quatre intermédiaires financiers,  permettant ainsi aux banques d’augmenter de 1,2 milliard de dollars environ le financement disponible de prêts aux PME. Plus de huit mille six cents PME à travers l’Afrique ont déjà bénéficié de prêts garantis par ce fonds. Ces  PME ont créé quelque quatre-vingt-six mille cinq cent-dix emplois dont près de 60% pour les jeunes et 30% d’entre eux au profit des femmes.

Yannick Mamboundou-Likibi, stagiaire

Notification: 

Non