Opinion

  • Éditorial

J - 3

Jeudi 13 Juillet 2017 - 11:02

Abonnez-vous

  • Augmenter
  • Normal

Current Size: 100%

Version imprimableEnvoyer par courriel


Nous n'avons pas cessé de le répéter ici même au risque d'agacer certains de nos lecteurs qui voyaient dans ce propos un appui au pouvoir en place, l'un des enjeux majeurs du double vote qui se déroulera dimanche sur toute l'étendue du territoire national est la participation des électrices et des électeurs. Si, en effet, le taux d'abstention est inférieur au cinquième ou au sixième du corps électoral la preuve sera faite que la Nouvelle République a une assise populaire indiscutable. Mais si, par malheur, il atteint le niveau élevé enregistré ces derniers temps dans des pays comme la France ou la Grande-Bretagne celles et ceux qui contestent la Constitution de 2015 y verront la preuve que le Congo n'est pas une véritable démocratie et s'en réjouiront avec ostentation.

Si nous évoquons une fois encore cette question c'est parce qu'à trois jours du premier tour de scrutin rien n'est encore joué, que tout par conséquent reste possible, tout y compris une participation massive des électrices et des électeurs qui réduirait à néant les critiques émises par la fraction la plus radicale de l'opposition. Mais pour qu'il en aille ainsi il faut que les candidats à un poste électif jettent toutes leurs forces dans la bataille, c'est-à-dire se rendent auprès des citoyens pour les convaincre d'aller voter.

Dans un temps comme celui que nous vivons où des réformes de fond s'avèrent nécessaires, indispensables même pour permettre au Congo de sortir de l'impasse économique et sociale dans laquelle l'effondrement brutal des cours du pétrole sur les marchés mondiaux l'a plongé, rien n'est plus important pour les autorités de la République que de démontrer la puissance, la solidité de leurs assises populaires. Non seulement elles démontreront que les critiques dont elles sont l'objet ne reposent sur aucune base populaire réelle, mais elles achèveront de convaincre les institutions internationales tout comme  les puissances extérieures que le Congo, notre Congo, mérite plus que jamais d'être soutenu dans sa longue marche vers le progrès.

Le taux de participation dimanche dépendra  pour une large part de l'action que mèneront les candidats sur le terrain dans les heures à venir. Voilà qui ne devrait faire aucun doute pour personne !

 

 

 

Les Dépêches de Brazzaville

Edition: 

Édition Quotidienne (DB)

Notification: 

Non

Éditorial : les derniers articles
▶ 17/11/2017 | Dette
▶ 16/11/2017 | Africa first
▶ 15/11/2017 | Trop tard ?
▶ 14/11/2017 | Bombe
▶ 13/11/2017 | Exemples
▶ 10/11/2017 | Agressions
▶ 9/11/2017 | Espoir
▶ 8/11/2017 | Alerte
▶ 7/11/2017 | Passé
▶ 6/11/2017 | Question