Journée internationale de la Francophonie : Roukiata Ouedraogo, marraine de l'édition 2019

Vendredi 15 Mars 2019 - 17:19

Abonnez-vous

  • Augmenter
  • Normal

Current Size: 100%

Version imprimableEnvoyer par courriel

La langue française sera célébrée, le 20 mars à travers le monde, par les trois cents millions de ses locuteurs sous le slogan «  En  français...s'il vous plait » pour véhiculer l’image d’une langue moderne, apte à nommer toutes les réalités du monde d’aujourd’hui, que ce soit dans les domaines du numérique, de l’économie, des sciences, des médias, etc. La comédienne et humoriste burkinabè a été choisie cette année pour parrainer l'événement. 

 

 

 

Roukiata Ouedraogo est une jeune femme engagée qui sensibilise son public à la richesse et aux influences de la langue française grâce aux mots, à leur sonorité et leur diversité. En direct du siège de l’Organisation internationale de la francophonie (OIF), elle lira la dictée francophone aux nombreux participants qui y prendront part via une diffusion en direct sur les réseaux sociaux.

La célébration de la journée sera aussi marquée par la présentation de la nouvelle édition de la langue française dans le monde. Il s'agit d'un rapport élaboré tous les quatre ans par l’OIF et publié chez Gallimard. Cet ouvrage confirme le dynamisme de l’espace linguistique francophone. Avec trois cents millions de locuteurs répartis dans cent six pays et territoires, le français possède toutes les caractéristiques d’une langue mondiale ; deuxième langue enseignée sur la planète et représente également une importante valeur ajoutée sur le marché de l’emploi et, à l’heure de l’intensification des pratiques numériques et de la consommation audiovisuelle, il fait montre d’une grande vitalité sur internet et les réseaux sociaux.

Notons que conformément à ses quatre grandes missions tracées par le sommet de la francophonie, l’OIF contribue à la promotion de la langue française et la diversité culturelle et linguistique, à la promotion de la paix, la démocratie et les droits de l’homme, appuie l’éducation, la formation, l’enseignement supérieur et la recherche, développe la coopération au service du développement durable.

Une date peu connue de certains Congolais

Pays de l'espace francophone, le Congo ne sera pas en marge de la célébration de la Journée internationale de la francophonie.  Cependant, bien qu'ayant pour langue officielle le français, certains Congolais interrogés à Pointe-Noire, la deuxième ville du pays, ignorent la date du 20 mars.

« C’est auprès de vous que nous apprenons que la francophonie a aussi une date au cours de laquelle elle est célébrée. Mais pourquoi il n’y a-t-il pas de banderoles ou des cérémonies y relatives pour faire connaître les missions de cette organisation, surtout que le français est une langue officielle dans les administrations au Congo ? », ont déploré quelques Ponténégrins surpris.

Une ignorance qui, heureusement, ne se rencontre pas chez tout le monde. « A ce que je sache, l’Organisation internationale de la francophonie est une personne morale de droit international public et possède une personnalité juridique dont le siège est à Paris, en France. Elle a été créée par la Convention de Niamey du 20 mars 1970 sous l’appellation d’Agence de coopération culturelle et technique. La francophonie contribue énormément à la vie et à la survie de langue française dans le monde. Son objectif ne s’arrête pas seulement à ce stade, car elle contribue aussi à l’amélioration du niveau de vie des peuples qui ont en commun cette langue en les aidant à devenir les acteurs de leur propre développement », a indiqué, pour sa part, un enseignant de français d’un lycée d’enseignement général de la ville. Quoi de plus normal !, le contraire serait étonnant en ce qui le concerne.

 

 

Faustin Akono

Légendes et crédits photo : 

Archive: la Francophonie dans le monde, logo

Notification: 

Non