Opinion

  • Éditorial

Joyeux anniversaire !

Samedi 12 Août 2017 - 11:23

Abonnez-vous

  • Augmenter
  • Normal

Current Size: 100%

Version imprimableEnvoyer par courriel


Alors que le Congo s'apprête à fêter le cinquante-septième anniversaire de son accession à l'indépendance il nous revient, avec un immense plaisir, de souhaiter un joyeux anniversaire à celles et ceux qui lisent ce quotidien tous les matins, six jours sur sept, douze mois sur douze. Et de leur rappeler, à cette occasion, que ce même anniversaire marquera, à quelques jours près - une semaine très exactement - la publication du trois millième numéro des Dépêches de Brazzaville, ce qui n'est pas rien convenons-en.

Célébrée à Brazzaville, en plein coeur de notre pays, la fête nationale de l'an 2017 a ceci d'exceptionnel qu'elle marque la fin d'une époque et le début d'une nouvelle ère. Pourvu d'une  Constitution mieux adaptée aux réalités du temps présent le Congo vient, en effet, d'achever la mise en place de ses institutions grâce aux élections législatives et locales qui se sont déroulées le mois dernier. Il peut donc regarder l'avenir avec calme et sérénité en dépit des difficultés économiques qu'il doit surmonter en raison de la chute brutale des cours de l' "or noir", autrement dit le pétrole et le gaz, sur les marchés mondiaux.

Situé au coeur d'une région qui connait de grands troubles - politiques en République démocratique du Congo et au Gabon, ethniques et religieux en Centrafrique - notre pays a eu la sagesse de conduire dans la paix les changements majeurs que lui proposaient ses plus hautes autorités afin d'asseoir son avenir sur des bases plus solides. Loin de remettre en cause les progrès de toute nature qu'il avait su accomplir  depuis le début de ce nouveau millénaire, le peuple congolais a créé les conditions de nouvelles avancées. Une réalité dont la communauté internationale, obnubilée par les tensions financières nées de la  crise pétrolière, n'a pas encore pris la juste dimension, mais qui l'amènera certainement dans les mois à venir à mieux appuyer nos initiatives en faveur de la bonne gouvernance.

Bonne fête donc à nous tous, Congolais, qui avons su combattre les mauvais démons, qui avons choisi résolument la voie du progrès, qui avons créé les conditions d'une avancée plus rapide, qui avons prouvé au monde notre capacité de nous projeter vers l'avant sans briser l'unité si chèrement acquise dans le passé.

 

 

Les Dépêches de Brazzaville

Edition: 

Édition Quotidienne (DB)

Notification: 

Non

Éditorial : les derniers articles
▶ 21/9/2017 | D’un côté …
▶ 19/9/2017 | Remise en ordre
▶ 18/9/2017 | Manhattan
▶ 16/9/2017 | Savoir
▶ 14/9/2017 | U.P.A.D.S.
▶ 13/9/2017 | P.C.T
▶ 12/9/2017 | Confiance
▶ 11/9/2017 | Ingérences
▶ 7/9/2017 | Actifs encore ...