Lutte contre le virus Ébola : des entreprises chinoises offrent du matériel médical au ministère de la Santé

Jeudi 14 Juin 2018 - 14:45

Abonnez-vous

  • Augmenter
  • Normal

Current Size: 100%

Version imprimableEnvoyer par courriel

La dotation, destinée à renforcer le travail des équipes de surveillance, comprend  des thermomètres laser et du matériel de protection.

Le don a été réceptionné symboliquement à son cabinet de travail par le ministre de la Santé publique, le Dr Oly Ilunga Kalenga,  des mains du président de l’association des entreprises chinoises, Li Hechun, qui  a fait savoir  que ce geste traduit l’excellence de l'amitié entre sa structure et les autorités congolaises. À travers ce matériel, a indiqué Li Hechun, l'Association des entreprises chinoises basées en République démocratique du Congo (RDC) voudrait apporter sa contribution, aux côtés de la population congolaise, dans le cadre de la conjugaison des efforts contre l’épidémie de la maladie à virus Ébola qui sévit dans la province de l'Équateur. Depuis le début de cette maladie, a-t-il souligné, chaque membre de cette association a porté une attention particulière au gouvernement et à la population congolaise pour leur détermination et leur fermeté à la combattre. Pour lui, cette aide s’inscrit dans le cadre du renforcement de l’amitié sino-congolaise.

Li Hechum a, par ailleurs, déclaré que son association croit fermement que la RDC pourra remporter la victoire finale contre cette maladie, sous le leadership du gouvernement congolais doublé des efforts inlassables des personnels de santé et du peuple congolais, ainsi que de l’aide de la communauté internationale.

Pour sa part, face à ce geste de générosité, le ministre de la Santé a tout simplement remercié cette association et, à travers elle, tout le peuple chinois qui ne lésine pas à soutenir la RDC dans différents domaines. Outre la santé, il y a lieu de rappeler que les membres de l’Association des entreprises chinoises ont eu à soutenir la RDC dans les dommaines de la construction d’infrastructures, de l’éducation et des soins médicaux, de la sécurité , sans oublier les autres projets de subsistance de la population congolaise.

Blandine Lusimana

Notification: 

Non