Maladie à virus d'Ebola : plus de cinq cents cas de décès à l’est de la RDC

Mardi 19 Février 2019 - 14:15

Abonnez-vous

  • Augmenter
  • Normal

Current Size: 100%

Version imprimableEnvoyer par courriel

L'épidémie, la dixième du genre déclarée depuis le 1er août 2018 dans le Nord-Kivu et  en Ituri, reste d’actualité. Bien que tous les moyens soient mobilisés pour la vaincre, il ya lieu de noter qu'elle continue de faire des victimes.  

Le ministère de la Santé, dans son bulletin quotidien sur la situation épidémiologique, révèle que depuis la déclaration de la madie à virus d'Ebola, la République démocratique du Congo (RDC) a enregistré au total cinq cent trente-sept décès parmi lesquels quatre cent soixante-douze sont confirmés et soixante-cinq probables.  Le cumul des cas,  à la date du 18 février, est de huit cent quarante dont sept cent soixante-quinze confirmés et soixante-cinq probables. Les cas de guérison ont été aussi rapportés et concernent  deux cent quatre-vingt-quatorze personnes. De ce fait, elles ont quitté les centres de traitement de la maladie pour être réintégrées dans la communauté.

Des recherches dans les laboratoires installés dans les provinces en épidémie se poursuivent.  L’on rapporte que cent quatre-vingt –cinq cas suspects sont en cours d’investigation. Par contre,  il a été notifié  deux nouveaux cas confirmés, dont un à Katwa et l'autre à Butembo ; trois  nouveaux décès de cas confirmés, dont un communautaire à Butembo et  deux autres au Centre de traitement d’Ebola de Katwa. Aucune nouvelle personne guérie n’est sortie des soins.

La vaccination en ceinture se poursuit toujours et quatre-vingt mille personnes ont été vaccinées depuis le 8 août 2018, parmi lesquelles le personnel soignant, les contacts et les contacts des contacts. Le seul vaccin à être utilisé dans cette épidémie est le rVSV-Zebov, fabriqué par le groupe pharmaceutique Merck, après approbation du Comité d’éthique dans sa décision du 19 mai 2018.

Blandine Lusimana

Notification: 

Non